Site d'information Général sur la Guinée et le Monde

Saloum Cissé du Rpg-arc-en-ciel: « Le Foutah n’est pas la chasse gardée de quelqu’un… »

CONAKRY- En campagne en Moyenne Guinée, le cortège du Premier ministre a essuyé de jets de projectile à Labé et à Dalaba, mardi 29 septembre 2020. Réagissant à «ces violences» dont a fait l’objet Kassory Fofana, le secrétaire général du RPG arc-en-ciel a vigoureusement condamné cet acte et exprimé sa désolation.

«Ce que nous avons vu à la télévision, c’est très regrettable parce qu’un citoyen guinéen est libre du déplacement au niveau de toute la République sans exception. Il n’y a pas de zone réservée à Paul, ni à Pierre surtout en période de campagne. Ce qui s’est passé à Labé est hors de tout commentaire. Vraiment, c’est très décevant parce que quand les gens ne peuvent pas incarner les vraies réalités de la démocratie et l’état de droit c’est très déplorable. Le Foutah et Labé en particulier n’est pas la chasse gardée de qui que ce soit. Ça fait partie du territoire guinéen et tous les candidats sont libres d’aller faire leurs campagnes comme les lois de la République l’exigent. C’est un mauvais exemple que les gens ont pu incarner au niveau de cette zone. Je pense que si on faisait la même chose dans les autres préfectures de la Guinée, ce n’est pas une bonne chose. J’ai un sentiment de regret et de désolation», a martelé Saloum Cissé.

Ce haut responsable du parti au pouvoir assure que le RPG ne s’inscrira pas dans une logique de vengeance. Il exhorte leurs partisans à la discipline.

«Nous sommes des démocrates, donc nous sommes disciplinés et le mot d’ordre du parti et du président de la République c’est de ne pas céder à la provocation. Voilà l’idée que nous incarnons du premier village au dernier village de la Guinée. Donc, on ne cherche pas à nous venger et on ne cherche pas à incriminer ni Paul, ni Pierre. La démocratie à ses principales lignes d’action, de réflexion et ce sont ces lignes là qu’il faut incarner.  On ne peut être un démocrate et ne pas accepter la présence des autres et les philosophies des autres. Un bon démocrate laisse les autres hommes s’épanouir dans le cadre des lois de la République. Ce qui s’est passé à Labé et Dalaba sont très regrettables», a fustigé Saloum Cissé.

Il déclare qu’il laisse le soin à la police et à la gendarmerie de mener des enquêtes pour déterminer les auteurs de ces actes.

« Je n’étais pas sur le terrain, c’est à la police et à la gendarmerie de faire leur travail.  En ce moment, nous serons éclairés parce que les spécialistes sont commis à la tâche. Ce sont eux qui peuvent nous orienter.  Nous, on n’agresse pas et on ne se venge pas. Nous exigeons seulement que la loi soit appliquée», a souhaité Saloum Cissé invitant les militants du Rpg Arc-en-ciel à la discipline.

Bah Aїssatou

Pour Africaguinee.com

par Taboola

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.