SAIKOU YAYA BARRY DE L’UFR : «LES GENS VEULENT COLONISER LE PARTI, ÇA NE SE FERA PAS… TU ES GROS, FORT MAIS, SI TU T’ARRÊTES DEVANT MOI, JE T’ÉCRASE.»

0

Saikou Yaya Barry de l’UFR : «LES GENS VEULENT COLONISER LE PARTI, ÇA NE SE FERA PAS… TU ES GROS, FORT MAIS, SI TU T’ARRÊTES DEVANT MOI, JE T’ÉCRASE.»

En dépit des rumeurs de scission au sein de l’Union des Forces Républicaines (UFR) qui ont circulé dans la ville de Conakry, le siège national du parti de l’ancien Premier Sidya Touré, sis Matam, a fait le plein ce samedi 2 mars à l’occasion de son assemblée générale hebdomadaire.

Premier fait remarquable, l’assemblée générale a été marquée par la présentation de plusieurs nouveaux adhérents venus de Conakry et de Beyla.

Prenant la parole, Saïkou Yaya Barry, le successeur de Baïdy Aribot, au poste de Secrétaire exécutif de l’UFR, a, sans nommer quelqu’un, levé le ton contre ceux qu’ils croient être en train de vouloir déstabiliser le parti.

«Le président du parti, c’est Sidya Touré et c’est notre parti à nous tous. Le premier symbole du parti, c’est Sidya Touré. La décision entérinée par Sidya Touré est celle qui s’impose. Les gens veulent coloniser le parti, ça ne se fera pas, ils ne pourront pas. Le deuxième symbole du parti, ce sont les dirigeants de l’UFR. Nous devons tous les protéger. Que les gens arrêtent de nous amuser. Je leur dit d’arrêter ! A partir de maintenant, nous allons engager le combat pour conquérir le pouvoir. Les Soussous disent syli (éléphant ndlr), tu es gros, tu es fort, mais si tu t’arrêtes devant moi, je t’écrase. L’UFR, c’est notre parti. Vous avez tellement souffert pour ce parti,  travaillé pour lui pendant 19 ans… Au moment où vous êtes proches du pouvoir, il y a des gens qui veulent vous distraire. N’acceptez pas cela. Le troisième symbole du parti, c’est notre siège national. Celui qui blague avec nous à notre siège, il faut le maîtriser. Nous sommes un parti organisé. C’est pourquoi les gens ont peur de nous. Nous avons des intellectuels capables de réfléchir, c’est pourquoi ils ont peur de nous. Nous avons des femmes capables, c’est pourquoi ils ont peur de nous. Vous avez la capitale Conakry, nous allons leur montrer qu’ici, c’est chez nous et ici, c’est l’UFR. Ne changez pas, écoutez Sidya et ses responsables, ne suivez pas ces gens-là », a lancé le député Saïkou Yaya Barry sous les acclamations de toute l’assemblée.

Il faut toutefois noter que l’assemblée générale a été présidée par le député Ibrahima Bangoura, entouré des députés Aïssata Daffé, Saïkou Yaya Barry, l’artiste rappeur Bill de Sam, Badra Koné et plusieurs autres membres du bureau exécutif national.

Guineenews

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici