Site d'information Général sur la Guinée et le Monde

Résistance active contre les arrestations : l’appel du FNDC ignoré à Kaloum

Le Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC) ne lâche pas prise dans son combat contre le changement de la Constitution. Les responsables de cette entité ont appelé leurs partisans à une nouvelle journée de résistance permanente et active ce mardi, 10 mars 2020, pour dénoncer les nombreuses arrestations dans ses leurs rangs. Dans la commune de Kaloum, centre administratif de Conakry, cet appel à manifester est ignoré par les citoyens, a constaté sur place Guineematin.com à travers un de ses reporters.

La commune de Kaloum vibre à son rythme habituel ce mardi, jour de manifestation pour exiger la libération des partisans du FNDC, notamment Ibrahima Diallo et Sékou Koundouno, mis sous mandat de dépôt hier lundi.

La nouvelle journée de résistance permanente et active, lancée par le FNDC, n’est pas suivie dans cette partie de la capitale Guinéenne. Les activités économiques ont fonctionné normalement à Kaloum. Au marché Niger, toutes les boutiques et magasins sont ouverts. On note également la présence des étalagistes et des marchands ambulants.

Par ailleurs, les banques, les stations services, les agences de voyage et autres établissements privés sont fonctionnels. Les rues sont bondées de citoyens qui vaquent librement à leurs activités.

Le secteur des transports n’est pas également impacté. A certains endroits, des embouteillages sont signalés, précisément à Tombo, porte d’entrée de la commune de Kaloum.

Dans les départements ministériels, on note la présence de certains cadres, même si les activités sont au ralenti depuis le début de la campagne électorale pour les législatives et le référendum constitutionnel.

 Guineematin.com

 

par Taboola

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.