[Reportage] Ouragan Florence: un premier bilan meurtrier

Wilmington en Caroline du Nord, le 14 septembre 2018 après le passage de l'ouragan Florence.
Wilmington en Caroline du Nord, le 14 septembre 2018 après le passage de l'ouragan Florence.

L’ouragan Florence a été rétrogradé en tempête tropicale. Les vents se sont apaisés après avoir frappé les côtes de Caroline du Nord, mais le risque d’inondations demeure sérieux du fait des pluies. L’ouragan a fait au moins trois morts.

Avec notre envoyée spéciale à Wilmington en Caroline du Nord,  Anne Corpet

Au milieu d’une large avenue, des feux rouges suspendus se balancent à moins d’un mètre du sol. Des morceaux d’enseignes publicitaires pulvérisées par les vents flottent sur un parking inondé. Des arbres gisent çà et là sur la chaussée. C’est la chute de l’un d’entre eux sur une maison qui a causé, à Wilmington, la mort des deux premières victimes de l’ouragan : une mère et son bébé de huit mois tués dans la matinée peu après que Florence a touché terre.

Plus au nord, le long de la côte atlantique, quelques villes sont inondées et les sauveteurs évacuent en bateau les habitants coincés dans leurs greniers. De nombreuses lignes électriques ont été endommagées, près de 700 000 foyers sont privés de courant.

Florence poursuit lentement son chemin destructeur à l’intérieur des terres et, bien que rétrogradée en tempête tropicale, suscite toujours l’inquiétude des autorités. « Des localités entières pourraient être détruites », a déclaré Roy Cooper, le gouverneur de Caroline du Nord. Les terres sont déjà saturées d’eau, et plus d’un mètre de pluie pourrait tomber, laissant craindre d’importantes inondations. Mais dans les rues de Wilmington, non loin de l’océan, le ronronnement des générateurs a déjà remplacé le crépitement de la pluie.

« Si vous êtes dans le trajet de la tempête, cherchez un abri. Si vous avez déjà été évacué et vous vous trouvez dans un endroit sûr, eh bien restez-y. Ce n’est pas encore le moment de retourner à la maison. Beaucoup de routes en Caroline du Nord sont inondées et donc impossible à emprunter. Leur état ne cesse de se dégrader à certains endroits. Résistez donc à l’envie de sortir pour se faire une idée des dommages causés par la tempête. Nous nous attendons à plusieurs jours de pluie. Il y aura de nouvelles crues qui vont inonder des habitations
Roy Cooper, gouveneur de la Caroline du Nord15/09/2018 
RFI
0 Partages

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here