Rencontre institutionnelle UNOWAS -SNU société civile guinéenne

0
PRESENTATION En mission des bons offices en Guinée, le Représentant Spécial du Secrétaire Général des Nations unies pour l’Afrique de l’Ouest et du Sahel [ UNOWAS ] a reçu ce lundi dans après midi certains acteurs de la société civile [ Sekou Koundouno du Balai Citoyen et Dr Dansa Kourouma du CNOSCG ] en présence du coordinateur par intérim du système des nations unies en Guinée Monsieur KIZERBO accompagnéde monsieur Waly NDIAYE Conseiller politique de la coordination du système des nations unies en Guinée.
OBJET Le Ghanéen Chambas, très impliqué dans la médiation en Guinée a échangé avec la société civile sur les élections communales du 04 février dernier. Un scrutin qui peine encore à s’achever, les prochaines élections législatives, de la nouvelle Ceni et aussi de la révision du fichier électoral, les perspectives des élections présidentielles d’octobre 2020 et les crises sociales qui minent le pays depuis quelques mois.
Historique_UNOWAS
Dans une lettre adressée au Secrétaire général de l’ONU en date du 28 janvier 2016, le Conseil de Sécurité a demandé la fusion du Bureau des Nations Unies pour l’Afrique de l’Ouest (UNOWA) et du Bureau de l’Envoyé spécial pour le Sahel (OSES) en une seule entité: le Bureau des Nations Unies pour l’Afrique de l’Ouest et le Sahel (UNOWAS). Le principal objectif de la fusion est d’améliorer la synergie dans l’engagement des Nations Unies avec les pays et les institutions régionales en Afrique de l’Ouest et au Sahel.
#RSSG Monsieur Mohamed Ibn Chambas assume les fonctions de Représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies pour l’Afrique de l’Ouest et le Sahel (RSSG), et Madame Hiroute Guebre Sellassie, celles de Représentante spéciale adjointe (DSRSG), depuis le 12 février 2016.
MISSION_ROLE UNOWAS a  une responsabilité de diplomatie préventive, de bons offices, de médiation et de facilitation des actions politiques en Afrique de l’Ouest et au Sahel. UNOWAS contribue également à consolider la paix et la gouvernance démocratique dans les pays émergeant de conflits ou des crises politiques.
UNOWAS travaille étroitement avec l’Union africaine, la CEDEAO, l’Union du fleuve Mano, la Commission du Bassin du lac Tchad, la Commission du Golfe de Guinée, le G5-Sahel, ainsi qu’avec d’autres partenaires régionaux, afin de promouvoir des solutions régionales aux menaces transversales à la paix et à la sécurité, telles que le terrorisme et l’extrémisme violent, la criminalité transnationale organisée, la piraterie et l’insécurité maritime.
UNOWAS aide à la mise en œuvre de la Stratégie Intégrée des Nations Unies pour le Sahel (SINUS), approuvée en juin 2013 par le Conseil de sécurité. La Stratégie est composée de programmes et d’initiatives dans les domaines de la gouvernance, de la sécurité et de la résilience.
UNOWAS appuie les Etats-membres et les institutions régionales dans le renforcement de leurs capacités à promouvoir la bonne gouvernance, le respect de l’Etat de droit et des droits humains, et l’intégration de de la dimension Genre dans la prévention des conflits.
Le RSSG UNOWAS préside la Commission Mixte Cameroun-Nigéria (CNMC), créée pour faciliter la mise en œuvre de l’Arrêt de la Cour internationale de Justice (CIJ) 2002 sur le différend frontalier entre le Cameroun et le Nigeria. Le mandat de la Commission mixte consiste à soutenir la délimitation et la démarcation de la frontière terrestre longue de 2.001 km et de la frontière maritime entre les deux pays, facilitant ainsi le retrait et le transfert d’autorité le long de la frontière, la résolution des problèmes des populations touchées et le soutien aux mesures de restauration de la confiance.

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici