Rencontre avec Alpha : l’erreur fatale que Dalein ne devrait pas commettre !

Cellou Dalein, Kiridi, Tibou et kalil Kaba à sékhoutouréya

Le chef de file de l’opposition guinéenne, Elhadj Cellou Dalein Diallo a rencontré son rival de taille, le président Alpha Condé, ce lundi 02 avril 2018 au palais sékhoutouréya.
Après plus de deux heures de tête à tête, le président de l’ufdg a lâché du lest.

Première erreur de Dalein : « toutes les manifestations politiques sont suspendues jusqu’à ce que le comité de suivie et d’évaluations puisse voir le cas de nos revendications ».
Il faut être un Aboubacar Soumah pour tenir tête à Alpha Condé. N’est pas Soumah qui le veut.

Comme Cellou connaît assez bien Alpha, il fallait d’abord refuser de suspendre les manifestations politiques et surtout maintenir la pression sur le pouvoir de Conde afin d’espérer obtenir gain de cause avec ce régime qui ne connaît que le rapport de force.
Deuxième erreur : Comment Cellou tout seul, peut suspendre les manifestations sans consulter les autres leaders politiques membres de l’opposition républicaine ? C’est un manque de considération vis-a-vis des autres leaders politiques.
Même s’ils n’ont pas un grand poids électoral comme l’ufdg, il fallait attendre qu’une réunion de l’opposition soit organisée avant de prendre n’importe quelle décision. Je rappelle qu’il y’a eu une réunion avant le départ de Dalein pour sékhoutouréya. Il fallait faire la même chose, revoir ses pairs de l’opposition avant toute décision.

Voilà l’une des raisons qui avait fait que Sidya Touré a quitté l’opposition républicaine.
Aboubacar Soumah avait une pression plus forte que celle que Dalein porte aujourd’hui, mais il a démoli tous les plans d’Alpha Conde. Il s’est toujours référé à sa base pour répondre au pouvoir. Au final, le pouvoir était obligé de satisfaire à toutes ses réclamations. Voilà un homme cohérent, un homme qui a vraiment tenu tête à Alpha. Il n’a rien laissé tomber.

Les multiples promesses d’Alpha Conde à l’opposition depuis son accession au pouvoir en 2010, devraient servir de leçons. Dalein lui même a indiqué qu’il est parti avec un document de l’accord politique de 2016 qui n’a jamais été respecté et qu’il a montré à Alpha. Tout ça prouve à suffisance, que la suspension des manifestations donnera un nouvel élan à Alpha afin de démolir les stratégies de l’opposition guinéenne.
Epuis, l’affaire de troisième mandat n’a pas fait l’objet de débat et pourtant Alpha affiche clairement ses ambitions de vouloir modifier la constitution. Lors d’une rencontre avec la société civile, il avait clairement dit que la « constitution guinéenne est la plus mauvaise constitution dans le monde »
Cette énième rencontre n’accouchera que d’une souris.
À Dalein de revoir sa copie afin de préparer sereinement 2020. Sinon, il sera rouler dans la farine.

Par Libreopinionguinee.com 

(LOG)

368 Partages

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here