Rejet des propositions de loi sur les loyers au Parlement: le gros coup de sang de Mouctar Diallo des NFd

Au cours d’une plénière tenue ce lundi 21 mai, l’Assemblée nationale a adopté le chronogramme de la troisième tranche de la session ordinaire des lois pour l’année 2018. Seul Mouctar Diallo, président des Nouvelles forces démocratiques (NFD) a voté contre ledit chronogramme. Il motive cette décision par le fait que le Bureau de l’Assemblée nationale n’a pas pris en compte ses propositions de loi.

« Il y a des propositions de loi que nous avons faites en tant que député qui ne sont pas prises en compte par le Bureau de l’Assemblée nationale, la Conférence des présidents. Celle-ci a fait la troisième tranche du chronogramme qui va jusqu’au 20 juin, presqu’à la fin des travaux de la session des lois », a-t-il affirmé après l’adoption du chronogramme.

Les propositions de Mouctar Diallo porte sur la réglementation du loyer en Guinée et l’assistance aux personnes malades.

« Nous avons fait une proposition de loi concernant le droit de bail des maisons d’habitation, contre le loyer cher. Nous constatons que cette proposition n’est pas programmée, contrairement à la promesse faite par le Bureau de l’Assemblée nationale depuis l’année dernière. La deuxième proposition que j’ai faite, c’est l’assistance médicale d’urgence et le transport sanitaire qui sont aussi de véritables problèmes. Beaucoup de Guinéens meurent parce qu’ils ne sont pas pris en charge dans le cadre de l’urgence sanitaire et le transport médical », a-t-il expliqué avant de parler des conditions de travail et de vie difficiles des fonctionnaires parlementaires.

Guineenews

0 Partages

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here