Tougué-La liste du RPG Arc-en-ciel est sortie vainqueur des élections locales du dimanche dernier, 4 février 2018, dans la commune rurale de Kouratongo, située 40 km au Nord du chef-lieu de la préfecture de Tougué, relevant de la Région Administrative de Labé, rapporte notre correspondant en Moyenne Guinée.

Parmi les 5.462 électeurs inscrits qui étaient attendus devant les 16 bureaux de vote de la sous-préfecture de Kouratongo, dans la préfecture de Tougué, 3.357 se sont effectivement acquittés de leurs obligations civiques.

A l’issu des opérations des votes, la liste du RPG Arc-en-ciel est venue largement en tête devant l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG) et l’Union pour le Progrès et le Renouveau (UPR).

Cette tendance a été confirmée à Guineematin.com, dans la soirée du lundi, 5 février 2018, par le président de la commission électorale sous-préfectorale indépendante (CESPI) de Kouratongo, Oumar Baldé qui a rassure que le scrutin n’a été émaillé d’aucun incident dans sa circonscription électorale.

Cette performance du parti au pouvoir dans la sous-préfecture de Kouratongo donne un sentiment de satisfaction à Samba Camara, ressortissant de la localité.

Avec un appui financier et la visite du ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, Abdoulaye Yéro Baldé, le porte-parole du « Mouvement Djokken Alpha » a mobilisé tous les jeunes ressortissants de la collectivité pour une campagne électorale à l’américaine dans la sous-préfecture de Kouratango.

Pour joindre l’utile à l’agréable, le ministre Abdoulaye Yéro Baldé alors en tournée de sensibilisation dans le coin avait promis et réalisé avant la fin de la campagne électorale un financement pour les groupements de saponification et du ciment pour la construction de la maison des jeunes.

L’on se rappelle que Samba Camara disait à qui veut l’entendre avoir participéà la création du « Mouvement Djokken Alpha » dans le but de s’adosser au Président Alpha Condé en vue de susciter le développement de sa préfecture d’origine. La mobilisation de ses parents, frères et sœurs de Kouratango qui l’a vu naître et grandir était donc un point d’honneur pour lui.

Avec cette victoire éclatante et écrasante, tout porte à croire que Samba Camara a gagné son pari. Reste à savoir si le président Alpha Condé va, à son tour, bien jouer sa partition, dans le pacte qui le lie avec le jeune activiste politique.

Libreopinionguinee avec Guineematin

Comments

comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here