A LA UNESOCIÉTÉ

Procès Foniké Menguè : la défense démonte les réquisitions du parquet, le délibéré attendu jeudi

Après avoir requis 1 an d’emprisonnement contre le responsable en charge à la mobilisation du FNDC, en l’occurrence Oumar Sylla dit Foniké Menguê, les avocats de la défense, à tour de rôle ont tenté de démontrer devant l’audience que leur client est un innocent.

Me Antoine Pépé Lama, qui a eu la parole en premier lieu, a invité le tribunal à libérer tranquillement le mis en cause.

« Nous vous prions Madame la présidente de renvoyer M. Oumar Sylla dit Foniké Menguêà des fins de la poursuite pour délit non constitué, renvoyé le ministère public à mieux se pourvoir”, a-t-il plaidé d’entrée.

Pour Me Alseny Aissata Diallo, le procureur ne dispose d’aucune preuve permettant de retenir Foniké Menguê dans les liens de la culpabilité.

«Vu le manque criard de preuves fournies par le procureur contre Oumar Sylla dont le comportement est démocratique, je vous prie de le renvoyer purement et simplement à des fins de poursuites»,lance-t-il.

Me Thierno Souleymane Diallo, a son tour martèle que le délit contre Oumar Sylla n’est pas constitué.

 

“C’est un dossier vide”,a-t-il plaidé.

 

Me Salifou Béavogui, comme ses prédécesseurs a abondé dans le même sens et déclare que l’objectif recherché par le parquet est tout simplement de neutraliser l’activiste du FNDC.

 

« Les confrères ont tout dit et je plaide non coupable», a lancé l’avocat.

 

Enfin, Me Mohamed Traoré a invité la présidente du tribunal à la relaxe pure et simple d’Oumar Sylla.

 

« Il n’y a aucune infraction dans cette affaire, donc nous demandons de bien vouloir prononcer la relaxe»,a plaidé l’ancien bâtonnier.

 

Pour le délibéré, l’affaire est renvoyée au jeudi 14 janvier 2021.

Mosaiqueguinee

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page