Prison de Lélouma : un présumé bandit de grand chemin s’évade, sa mère placée sous mandat de dépôt

0

Le dimanche 3 février dernier, un présumé bandit de grand chemin a pris la fuite à la prison civile de la préfecture de Lélouma, dans la région administrative de Labé. Selon nos informations, les différentes recherches effectuées par les services de sécurité dans le but de retrouver le concerné sont toujours vaines.

Mohamed Lamine Diallo, comme c’est de lui qu’il s’agit a été reconnu coupable de vol dans plusieurs boutiques et magasins de la commune urbaine de Lélouma. Raison pour laquelle il a écopé récemment d’une peine et au paiement des montants au titre de dommages et intérêts à l’égard de ses nombreuses victimes.

Sur les circonstances de son évasion, l’un des responsables de la société civile a bien voulu s’exprimer au téléphone de MEDIAGUINEE en ces termes : « Selon  le régisseur du nom de Salifou Yattara, Mohamed Lamine Diallo a profité d’un petit bain de soleil que les prisonniers ont l’habitude d’obtenir pour prendre la poudre d’escampette. Immédiatement, la nouvelle s’est répandue dans la cité de Lélouma comme une traînée de poudre. Et un petit remous social avait commencé à gagner les esprits. Mais pour calmer les ardeurs, le régisseur Salifou Yattara a été arrêté. Et trois jours après, la maman de l’évadé qui a l’habitude de rendre visite à son fils en prison a été placée sous mandat de dépôt. Les deux ont été arrêtés pour complicité d’évasion », explique Mamadou Aliou.

Poursuivant, notre sont intervention précise que le jugement des deux personnes accusées de complicité dans cette affaire d’évasion de Mohamed Lamine est prévu le mercredi prochain à Lélouma sauf changement de dernière minute.

Aux dernières nouvelles, des enquêtes ont été ouvertes par la justice de paix de Lélouma, afin de retrouver l’évadé et punir tous les complices dans cette affaire.

Avec Mediaguinee

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici