PRIMATURE : LA GUINÉE ET LA CHINE INTENSIFIE LEUR COLLABORATION EN LANÇANT LES TRAVAUX DE CONSTRUCTION DES INFRASTRUCTURES DE LA SOCIÉTÉ CHALCO A BOFFA

Conakry, le 28 Octobre 2018 – Le Premier ministre, Chef du Gouvernement a procédé ce dimanche au lancement officiel des travaux de construction des infrastructures de la société CHALCO Guinée Compagnie relatif à l’exploitation industrielle des blocs bauxitiques de Boffa Nord et Boffa Sud.

Cette cérémonie a connu la présence de plusieurs membres du Gouvernement, de l’Ambassadeur de Chine, des autorités préfectorales de Boké et Boffa. Depuis 2011, plusieurs réformes ont été entreprises dans le secteur minier guinéen conformément à la volonté du Président Alpha Condé pour placer la Guinée comme le plus grand fournisseur de bauxite actuellement en Chine, qui par ailleurs en est le plus gros consommateur à travers le monde. 

La société Chalco HK a mis en évidence une réserve exploitable de 158 millions de tonnes de bauxite avec une ressource estimée à 915 millions de tonnes. Le projet Boffa Nord & Sud qui sera réalisé par le groupe Chinalco à travers sa filiale Chalco Guinea Company avec laquelle le Gouvernement guinéen a signé une convention minière qui est attachée à un permis d’exploitation industrielle de la bauxite et très ambitieuse pour la Guinée. Il consiste dans sa globalité, le développement d’une chaine de production intégrée de bauxite et d’alumine, assortie d’infrastructures industrielles et fluviales en vue de l’évacuation du minerai par barges via le fleuve Fatala et un transbordement de la bauxite sur Rio Pongo en haute mer.

Le projet sera réalisé en deux phases successives via deux sociétés de projet notamment une société d’exploitation minière et une société portuaire. Au nom de son collègue des Mines et de la géologie, Abdoulaye Yéro Baldé en charge de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique a clairement précisé qu’au cours de cette première phase, Chalco Guinea Company procédera à la construction et à l’exploitation d’une mine de bauxite d’une capacité initiale de production de 12 millions par an sera dotée graduellement à 40 millions de tonnes par an. Selon Abdoulaye Yéro Baldé, la production sera évacuée au moyen d’une plateforme de transbordement en mer située au large de l’embouchure du Rio Pondo. Ainsi, les sociétés de projet s’engagent à atteindre la date de première production commerciale dans les 36 mois à compter de la date d’entrée en vigueur.

Poursuivant, le ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique affirmé que le Gouvernement compte sur la mise en œuvre effective de la politique du contenu local qui demeure une priorité, à travers l’amélioration constante des conditions de construction et d’exploitation des ressources du pays au bénéfice non seulement des actionnaires, mais aussi des communautés d’accueil, de la main-d’oeuvre et des PME locales, et de tous les autres acteurs concernés.

Pour sa part, le Premier ministre, Chef du Gouvernement dira que cette cérémonie de lancement officiel des travaux de construction des infrastructures de la société CHALCO Guinée Compagnie relatif à l’exploitation industrielle des blocs bauxitiques de Boffa Nord et Boffa Sud, est la concrétisation des engagements pris par les partenaires chinois dans le cadre de la mise en œuvre de l’accord-cadre négocié entre Pékin et Conakry en septembre 2017.

Le Premier ministre, Chef du Gouvernement Ibrahima Kassory Fofana a mentionné que cet accord d’un montant de 20 milliards US étalé sur une période de 20 ans, porte sur le financement des projets d’infrastructure prioritaires en République de Guinée. Ce projet consiste à l’exportation de la bauxite puis à sa transformation en alumine dont le processus contribuera à renforcer la position de la Guinée dans la transformation locale des produits miniers.

Pour finir, le locataire du Palais de la Colombe dira qu’à termes, le projet Chalco Guinea Company créera plusieurs opportunités régionales non seulement pour les exportations de la bauxite et de l’alumine mais aussi pour les produits agricoles, ainsi que les importations de matériels et équipements nécessaires au développement d’un corridor de transport de minerai impliquant plusieurs projets miniers de la région.

La Cellule de Communication du Gouvernement

0 Partages

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here