Présidentielle au Mali: le principal opposant Soumaila Cissé, saisit la justice pour « bourrage d’urnes »

Le chef de file de l’opposition malienne dénonce les bourrages des urnes dans le centre et le nord du pays, lors du premier tour de la présidentielle. Selon son porte-parole, Soumaïla Cissé, qui doit affronter Ibrahim Boubacar Keita (IBK) au second tour, a déposé samedi soir une vingtaine de recours auprès de la cour constitutionnelle.

Le camp de M. Cissé accuse celui du président sortant IBK d’avoir bourré les urnes dans plusieurs localités du pays. Il estime que les bourrages d’urnes, la violation de la loi électorale et les irrégularités constatés expliquent les scores du candidat du pouvoir dans le nord et le centre. L’ancien ministre des Finances a également annoncé le dépôt d’un recours collectif de récusation de six juges des neuf de la cour constitutionnelle pour suspicion de partialité.

La proclamation des résultats officiels du premier tour par la Cour constitutionnelle est prévue mercredi.

0 Partages

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here