Baidy Aribot avec les manifestations contre Alpha Condé à Kaloum
Baidy Aribot avec les manifestations contre Alpha Condé à Kaloum

L’ancien député de l’Union des Forces Républicaines au compte de la commune de Kaloum, dévient de plus en plus ce cadre ‘’cauchemardesque’’ dont le parti du haut représentant du chef de l’Etat en a eu confiance, peut-on constater actuellement dans la communication piquante de la majeure partie des ténors de cette formation politique.

Kaloum, considéré avant comme l’un des bastions incontestables de la troisième force politique du pays, se voit séduit par une candidate indépendante, Aminata Touré, qui était jusque-là méconnue par le grand public. Mais qu’est-ce qui est à l’origine de ce revirement politique ?

En effet, beaucoup observent de près ou de loin ce scénario à la loupe, et même ceux qui se désintéressent de la politique guinéenne en ont une toute petite notion des cartes qui ont été jouées sur table.

Pour bloquer le rêve de l’UFR lors des communales de 2018 à Kaloum, le parti au pouvoir (RPG Arc en ciel) a séduit l’ancien parlementaire Baïdy Aribot, très à l’écoute dans cette commune, en le nommant au poste de vice-gouverneur à la banque centrale. Cela, aura suffi pour empêcher ce dernier de battre campagne pour son navire politique, au profit de son intérêt personnel. Qui est fou ?

Depuis, les cadres de l’union des forces républicaines ne cessent de lancer des flèches à l’endroit de M. Aribot, lors des assemblées ordinaires qui se tiennent chaque samedi à leur siège à Matam. Après Sidya Touré, qui estime que la perte de son parti au niveau du scrutin du 4 février dernier, est tout simplement due à la malhonnêteté de certains de ses cadres qui l’ont lâché à la dernière minute, c’est au tour d’un des députés du groupe parlementaire ‘’Alliance Républicaine’’, d’aborder dans le même sens.

« Tous ceux qui sont aujourd’hui auprès d’Alpha Condé sont tous des malhonnêtes », lâche Honorable Babara Fofana.

Mais à qui s’adresse-t-il exactement ? Sauf celui qui ne veut le reconnaitre, mais cette courte pique à un destinataire bien précis.

A suivre

Global

Comments

comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here