N’zérékoré : le préfet menace d’arrêter les membres du FNDC

0
La maison régionale de la jeunesse de N’zérékoré a servi de cadre à une réunion pilotée par le préfet ce samedi 8 juin 2019.
Au cours de cette réunion, c’est le maire de la commune urbaine de N’zérékoré, Moriba Albert Delamou, qui a ouvert le bal en souhaitant la bienvenue aux chefs de quartiers et responsables des femmes et jeunes ainsi que les religieux.
Par ailleurs, le Préfet Elhadji Sory Sanoh, prenant la parole s’est dit « satisfait » de cette population avant de préciser que ce meeting se situe dans le cadre de la sensibilisation des populations de N’zérékoré notamment les jeunes sur les enjeux de développement de la localité. « Ceux qui écrivent partout « non au troisième mandat » sont en train de ternir l’image de notre préfecture car les investisseurs sont entrain de quitter N’zérékoré », a-t-il déclaré.
Il a par la suite instruit au maire de la commune urbaine et au sous-préfet d’arrêter quiconque parlera au nom des FNDC (Front National pour la défense de constitution) dans une localité sans qu’il ne soit muni d’un ordre de mission signé de lui.
Il a de même rappelé la rencontre qu’il a eue avec un groupe de jeunes qui se réclament, de « la voix de la forêt », qui selon lui, n’ont aucune cohérence dans leur démarche et s’attaquent notamment aux fils ressortissants de la Forêt résident à Conakry et même au patriarche.
Pour renchérir, son soutien à l’autorité, un groupe de femmes est monté à la tribune pour formuler des malédictions en langue du terroir à l’encontre des jeunes qui selon elles ne veulent pas le développement de N’zérékoré. Sinon, estiment-elles, ils n’allaient pas écrire en ville « Non au 3ème mandat », une manière de chasser les investisseurs présent dans la zone.
À noter que le gouverneur de région Mohamed Ismaël Traoré, le ministre de la pêche Frédéric Loua,  l’ex-ministre de la santé colonel Rémy Lamah et  Louis Kamano, conseiller économique au ministère de la pêche étaient de la partie. Guineenews

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici