N’ZEREKORE : le gouverneur lance les preuves du BEPC

0
Exif_JPEG_420

Après le déroulement de l’examen de fin d’études élémentaires, les candidats au BEPC ont entamé ce lundi 8 juillet 2019, les épreuves sur toute l’étendue du territoire national. A N’zérékoré, les autorités régionales ont procédé au lancement des épreuves au lycée Alpha Yaya Diallo.

Ils sont  en tout, 20 099 candidats dont 6710 filles pour la région administrative de N’zérékoré. Selon l’inspecteur régional de l’éducation, Amara Condé, les candidats sont répartis dans 58 centres d’examen  pour un total de 820 salles de classes. Les surveillants, ajoute-t-il, sont au nombre de  1640. «  Il n’y a pas de téléphones, pas de chaussures fermées, pas de documents sombres pouvant décrédibiliser l’évaluation nationale », précise  Amara Condé.

De son coté, le gouverneur de région, El hadj Mohamed Ismaël Traoré, il a commencé par souhaiter bonne chance aux candidats. Ensuite, il les exhorte au sérieux. « Quand on vient pour faire une évaluation, on ne cherche pas à tricher. On veut vous évaluer pour savoir si vous avez pu capitaliser les connaissances à travers les programmes que vous avez eus pendant les cours »,  indique-t-il.

A préciser que dans la préfecture de N’zérékoré, elle seule, on a 7001 candidats dont 2698 filles inscrits pour le BEPC session 2019. L’examen démarré par le sujet de rédaction. Dans l’ensemble, les élèves que nous avons pu interroger ont trouvé le premier sujet abordable.

N’zérékoré, Niouma Lazare Kamano pour ledjely.com

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici