Souleymane Keita du RPG-AEC, conseiller chargé de mission à la présidence de la république
Souleymane Keita du RPG-AEC, conseiller chargé de mission à la présidence de la république

Souleymane Keita, conseiller chargé de mission à la présidence de la république, présente, à son tour, ses meilleurs vœux aux guinéens, à l’occasion de la nouvelle année 2019. Lisez ! Il est de tradition qu’à l’orée de chaque nouvelle année, l’on formule les vœux à ses compatriotes. C’est ainsi que je profite de l’occasion pour exprimer les miens propres pour mes chers frères et sœurs de la Guinée. En effet, l’année qui finit, aura été riche en événements à tout point de vue ; politique, social, économique et culturel. Des avancées significatives ! Il y a en eus notamment dans la marche de notre pays vers le développement à travers des jalons essentiels posés notamment dans la gestion économique du pays. Les infrastructures de tout genre, l’agriculture avec des perspectives certaines sur l’agrobusiness. L’envol au plan énergétique avec pour objectif, -faire de la Guinée le pays le plus électrifié de la sous-region les 4années à venir. (…) Des difficultés aussi il y a en eues, essentiellement dues aux divergences de vue des acteurs sociaux et politiques. Ainsi, l’installation des exécutifs, continue de secouer nos familles, nos villages et nos villes. Et cela, peut-être, pas forcément pour réaliser le bonheur des citoyens mais plutôt pour des questions de positionnement politique. Aussi, le cadre juridique des élections, ne pourrait nous donner mieux(…) Également une grève du SLECG secoue depuis environ 1 an, le secteur de l’enseignement pré-universitaire, cela affecte dangereusement l’élan de la réforme en passe d’être imprimé à ce secteur névralgique de notre système. Sur ce sujet précis, et à mon avis, le débat de fond est mis de côté. Certes, nous devons et pouvons discuter de tout, mais surtout pas du faux. Notre école a besoin de réforme. En fait, la bonne question c’est comment qualifier notre enseignement ? De l’enseignant en passant par les structures d’accueil jusqu’à l’élève, il existe un lien fonctionnel. Le débat doit donc se faire de manière inclusive et totale. Je souhaite de tout mon cœur que les uns et les autres, reviennent à de meilleurs sentiments pour le bonheur de nos enfants. A mes collègues enseignants du SLECG, de savoir que le Président de la République, le Professeur ALPHA Condé est très attaché à l’amélioration de nos conditions de vie. Il faut reconnaître que ces dernières décennies, aucun régime ne s’est aussi investi pour l’éducation que celui présent, même si les résultats restent insuffisants pour diverses raisons par rapport à nos attentes. “L’éducation est l’affaire de tous et non un moyen de triomphe personnel” préservons-la. Autre chose plus importante, c’est notre vivre-ensemble. Notre pays a enduré beaucoup d’épreuves souvent douloureuses sans que cela n’éprouve son unité historique. La consolidation de l’unité nationale, reste donc un défi pour nous, que chacun de nous en soit une sentinelle. Pour l’année 2019 donc, je formule mes vœux sur trois éléments essentiels : Le travail seul facteur du développement véritable. Le règne de la loi condition de l’ordre. L’inclusivité dans la conduite des affaires publiques et la responsabilité de toutes les catégories d’acteurs. Bonne année à toutes et à tous! Que Dieu bénisse la Guinée !

Souleymane Keita chargé de mission à la présidence de la république

Comments

comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here