Labé, le 20 mai 2019 – Après les régions de la Forêt et de la Haute Guinée, le ministre des Travaux Publics est arrivé ce dimanche en Moyenne Guinée. Objectif, s’enquérir de l’état d’avancement des chantiers, conformément aux instructions du Président de la République Alpha Condé. Ici, le Ministre a entamé sa visite sur les chantiers de réhabilitation des voiries de la commune urbaine de Dalaba. Ces travaux de réhabilitation en cours, concernent 12,6 Km.

Dans la préfecture de Dalaba les travaux financés par le Budget National de Développement et confiés à l’entreprise GUICOPRESS SA a permis l’ouverture de toutes les lignes concernées avec notamment 50% des lignes identifiées. Et cela a favorisé la réalisation de certains travaux d’assainissement, notamment l’ouverture des caniveaux pour le drainage des eaux de ruissellements dans la ville. Puis le Ministre des Travaux Publics, accompagné du Gouverneur de Labé et du Préfet de Mali s’est rendu à Bagou, site de construction d’un nouvel ouvrage qui remplacera celui effondré il y’a quelques mois. Avec la détermination du Ministre des Travaux Publics, une déviation a été aménagée en attendant la construction définitive du pont en béton armée en deux traversées, long de 16 mètres linéaires et en deux voies.

De Dalaba en passant par Pita jusque sur le pont de Bagou dans Yembèring, le Ministre Moustapha Naïté est visiblement satisfait de ce qui est en cours. Car le dégagement est totalement fait, et l’entreprise est sur les couches de fondation et cela à favoriser l’imprégnation sur un certain nombre de tronçons. Poursuivant, le Ministre des Travaux Publics dira « qu’il est heureux car le bitume a déjà commencé à être posé sur à peu près 2 à 3 km. Ce qui est très encourageant avec tous les travaux d’assainissement, d’imprégnation et de fondation déjà terminés. A Labé, le dégagement est déjà fini sur les 15 km. Ils sont sur les couches de fondation et de base. Là aussi, ça évolue à une allure acceptable » précise le ministre Moustapha Naïté.

De Labé le ministre s’est rendu sur le pont de Bagou en construction entre Labé et la préfecture de Mali. Pour rappel ce pont avait cédé l’année dernière en pleine saison hivernale. C’est pourquoi pour éviter que la préfecture de Mali ne soit coupée de Labé, des dispositions urgentes ont été prises par le ministère des Travaux Publics. Ainsi, l’ouvrage effondré a été démoli. Le nouveau pont aura une longueur de 16m pour un délai d’exécution de deux (2) mois déclare Ibrahima Sory Touré, directeur général de Petroman ingineering, en charge de la reconstruction du pont de Bagou. 

La Cellule de Communication du Gouvernement

 

Comments

comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here