Mouctar Diallo, un animal politique qui garde son sang-froid

0
Mouctar Diallo ministre de la jeunesse
Mouctar Diallo, un animal politique à sang-froid et très redoutable politicien, grand stratège d’une témérité rare, le natif de Pita, est ce politique très habile et déterminé avec une discipline d’un mental d’acier capable de renverser des situations les plus dures en politique.

Malgré les outrances campagnes de dénigrement faites à son encontre, ni les critiques ni les menaces ne l’ont fait vaciller un seul instant. Il tient bon, trace son chemin et dessine l’horizon avec un grand espoir annonciateur d’un grand destin. Ce destin, c’est celui bien entendu d’un homme qui n’est en course avec personne et qui accepte d’évoluer sous l’ombre de ses aînés politiques pour se construire, apprendre et savoir attendre l’imparable coup du grand destin.
Loin d’un homme pressé, loin d’un donneur de leçon politique, le jeune Ministre de la jeunesse, a appris de par son éducation et sa foi, à faire un excellent mixage entre ce qu’il est, ce qu’il peut, ce qu’il veut et ce qu’il pourrait être à un rythme très calculé et qui révèle une très grande disposition chez l’homme à poser chaque pas avec le moindre risque de trébucher de manière fracassante et sans pouvoir se tenir debout ou de relever la tête. Il croit à son destin et suit le chemin tracé sur lequel, il fait face à de cruelles hostilités qui caractérisent la virulence et la dangerosité de la vie politique.

Un monde où, dit-on que tous les coups sont permis et où la morale n’existe point. Mais, en bon animal politique, le jeune renard à un sang-froid qui lui permet de résister et d’échapper aux grands pièges politiques qui se dressent sur son chemin. Sa belle revanche Si ce n’est pas un accident de parcours politique, c’est alors une affreuse alliance contre nature que ce jeune politique a pu connaitre avec son ancien allié UFDG.

Longtemps victime de ses choix et pour des questions de convenance personnelle, en vrai politique, sans coup de poings, le jeune Mouctar Diallo vient de prouver à la face du monde qu’il sait faire des coups de patte dans une réplique au coup de fouet de moral contre ceux qui ont voulu sa chute rapide ou sa mort politique. Son choix de venir avec le Président Alpha Condé a été une balle assassine qu’on pourrait administrer à l’UFDG dans une tempête où ce parti est élagué de toutes ces vieilles branches.

Une menace sérieuse pour l’UFDG Le Ministre Mouctar est sans doute un caillou dans les chaussures de l’UFDG. Aujoud’hui, les NFD disposent d’une grande place au Foutah, bastion traditionnel de l’opposant Cellou Dalein Diallo. Le dernier tournoi de football, dit de reconnaissance aux actions du Chef de l’État, prouve à suffisance que le contrôle exclusif de cette partie du territoire avec une colonisation mentale fait dans les temps par l’UFDG risque de chuter comme un bloc de glacier.

Le rapport de force dans cette zone joue en faveur du jeune Ministre de la jeunesse. Pour non seulement, son duo avec le stratagème politique Alpha Condé, mais surtout, au regard de multiples échecs enregistrés par l’UFDG. Le Foutah fait une prise de conscience et veut être ouvert à tous les fils du pays et rompre avec cette caricature de bétail électoral à l’exclusivité d’un homme ou d’un parti au parcours politique moins brillant.

En un temps record, le Ministre de la jeunesse réaffirme son talent avec des projets d’un grand visionnaire et qui touche quasiment l’autre territoire réservé de l’UFDG qui est naturellement la commune de Ratoma. Des emplois créés, des forages construits, des groupements d’intérêt économiques mis en place et autres pour l’insertion socio-professionnelle de la jeunesse et des femmes. Ce que fait le Ministre de la jeunesse et de l’emploi des jeunes est une performance étonnante. C’est un politique qui ne parle pas que d’élection ou manifestation mais qui s’intéresse au bien être de sa population.

C’est un bon politique, le vrai d’ailleurs et qui inquiète ceux qui excellent dans les échecs. Le leader des NFD ne représente-t-il pas ce gros cauchemar pour l’UFDG et son Président ? En attendant une réponse claire et précise, force est de reconnaitre que le Président Alpha Condé, comme toujours réalise un bon coup politique et un choix stratégique en jetant son dévolu sur le jeune Mouctar Diallo qui a un parcours politique très élégant.

Par Ibrahima Sory Koïn Sacko

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici