Mouctar Diallo mobilise pour l’assainissement : « ça finira par devenir un réflexe à Conakry »

La journée de l’assainissement, programmée ce samedi, 27 octobre 2018, par les autorités, n’a été que peu suivie dans certaines parties de Conakry. Toutefois, certaines personnalités ont procédé à un assainissement de proximité.

C’est le cas du ministre de la Jeunesse et de l’Emploi Jeunes, Mouctar Diallo, qui a débarrassé certaines parties du quartier Nongo, dans la commune de Ratoma, a constaté sur place Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Munis de brouettes, de pelles, de râteaux, de houes et autres objets, le ministre Mouctar Diallo et certains jeunes de son secteur de Nongo Mory Kanteyah, sont sortis aux environs de 9 heures pile pour assainir les lieux. Des herbes, des eaux stagnantes et autres détritus sont raclés et évacués par le groupe.

Interrogé en pleine action au milieu des habitants de son quartier mobilisés pour cette action citoyenne du Gouvernement, monsieur Mouctar Diallo, le ministre de la Jeunesse, a dit que « conformément à la décision de notre gouvernement, qui consacre le dernier samedi de chaque mois comme journée d’assainissement, à la mobilisation citoyenne, avec le principe que chacun nettoie chez soi, c’est pour cette raison que je suis entrain de travailler avec les habitants de ce quartier pour faire en sorte que notre quartier soit très propre ».

Pour ce qui est du manque d’engouement des citoyens dans les autres quartiers de Conakry parcourus par les reporters de Guineematin.com, le ministre de la Jeunesse et de l’Emploi Jeunes reconnait cette réalité, tout en disant se concentrer sur son propre quartier où la mobilisation était perceptible.

Et, concernant les zones où les citoyens n’ont pas suffisamment répondu ce samedi, estime que les habitants de ces quartiers finiront par se mobiliser grâce à la sensibilisation. « Au niveau du Gouvernement, nous avons décidé de continuer l’action par la sensibilisation. Comme on le dit, tout début est difficile. Le guinéen n’était pas habitué à ça. Certainement, il faudra du temps pour que les gens s’approprient de ça. C’est pour cela qu’on a dit qu’on ne peut pas formellement mobiliser tous les jeunes. Parce que cela pourrait susciter des demandes de financement ou un payement », a expliqué Mouctar Diallo.

En outre, le ministre de la Jeunesse justifie sa sortie pour assainir par le fait de vouloir servir d’exemple. « Nous qui sommes là, on s’est dit de se mobiliser pour rendre propre ici. Mais, nous sommes sûrs que petit-à-petit, les guinéens comprendront l’esprit de cette décision qui est de faire de la salubrité une question de toute le monde et que chacun s’y intéresse. En tout cas, il y a un engouement ici, il y a une mobilisation. Petit-à-petit, les Conakrykas en feront une habitude et ça deviendra un réflexe », espère Mouctar Diallo.

Libreopinionguinee Avec Guineematin

223 Partages

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here