Mines : 3 milliards de dollars US pour la raffinerie d’alumine dans la zone Nord-ouest de la Guinée

Ça y est. Le gouvernement guinéen opte désormais pour la transformation locale de la bauxite. C’est dans cette optique que le consortium SMB Mining et le gouvernement guinéen ont procédé, lundi 26 Novembre à la signature du protocole d’accord sur la construction et l’exploitation d’une raffinerie d’alumine, la construction d’un chemin de fer d’une longueur de 135 kilomètres et le développement des activités agricoles.

La cérémonie de signature s’est déroulée au ministère des Mines et de la Géologie. Etaient présent à cette rencontre le ministre du budget, Ismaël Dioubaté, celui des Mines et de la Géologie, Abdoulaye Magassouba, de l’ambassadeur de la France en Guinée, Jean Marck Grogurin, du PDG de SMB Mining, Fady Wazny ainsi que des cadres des Départements concernés.

D’entrée, le PDG de SMB Mining, a planté le décor en disant que ledit projet concerne la construction et l’exploitation d’une raffinerie d’alumine d’une capacité maximale d’un million de tonne par an et d’une centrale électrique associée, la construction d’une ligne de chemin de fer à usage multiple longue de 135 kilomètres dans un corridor s’étendant de la région de Boffa à la région de Boké mais aussi du développement des activités agricoles et la création des chaines de valeurs agro-industrielle dans la même zone. Selon M. Wazny, l’investissement total est estimé à trois (3) milliards de  dollars US.

A la question de savoir à quand le début des travaux, Fady Wazny rassure que la signature dudit protocole est un début et le reste des étapes suivront dans les mois à venir.

Pour l’Ambassadeur Jean Marck Grogurin, ce consortium sino-singapouro-franco-guinéen est bon exemple de coopération Nord-Sud. Il réaffirme l’engagement de son pays à appuyer la Guinée dans son élan de développement amorcé avec la vision du président de la République, Pr. Alpha Condé.

De son côté, le ministre Dioubaté a félicité la commission technique de négociation pour le travail abattu. Il a rappelé que la réalisation de ce gigantesque projet permettra la création de la richesse. Toute chose qui favorisera la mobilisation des ressources au compte de l’Etat à travers le paiement des impôts et taxes.

Le ministre des mines, dans son intervention de circonstance n’a pas manqué de souligner que la transformation locale des ressources minières, le développement des activités agricoles ainsi que de l’agro-industrie est la vision du Chef de l’Etat, Pr Alpha Condé. C’est pour quoi, souligne Abdoulaye Magassouba, la politique de son département vise à faire de l’exploitation minière un levier pour le développement économique et social de la Guinée dans le sens large du terme. Il a rassuré que le gouvernement fera tout ce qui lui est dévolue pour la réalisation de cet ambitieux projet dans les délais.

Libreopinionguinee avec lejourguinee

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here