Martyrs de l’opposition, de vos sangs et de vos vies, Dalein en mange chaque mois (cellule de com Ufc)

0
Bangaly KEITA Responsable communication du parti UFC

Jeunes martyrs de Bambeto ! En préambule de mon épître, je cite ce passage biblique sur les rapports de Jésus et ses proches plein d’enseignement : « L’un des douze apôtres, appelé Judas Iscariot, alla vers les principaux sacrificateurs et dit : Que voulez-vous me donner, et je vous le livrerai? Et ils lui payèrent trente pièces d’argent ». Matthieu, Chapitre 26, versets 14 et 15.

Cette histoire rapportée par plusieurs évangiles atteste que la vie de Jésus Christ a été vendue par l’un des douze apôtres. Le sort réservé aux victimes de l’opposition par Cellou Dalein Diallo ressemble exactement à celui que Judas réserva à Jésus dans la Bible. Allez savoir !

Jeunes martyrs de Bambeto,

Du fond de vos demeures célestes et gracieuses, certainement enveloppés dans des draps de la miséricorde divine en guise de rétribution du martyr que vous avez souffert au cours de votre séjour terrestre par le don de vos vies pour que la Guinée et les guinéens se portent mieux, je vous salue et en toute humilité m’adresse à vous.

Un soir ou un matin d’éternité, lorsque les murmures de vos âmes violentées et indignées trompent l’éternel silence imposé à l’au-delà et parviennent jusqu’à nous ici-bas, on entend le crépitement gouzouilleur d’interrogations qui chaque fois s’échappent, s’amplifient et se durcissent. Quand on y prête bien l’oreille, on entend ces sons : Oh compatriotes vivants, qu’avez-vous fait de la suite de la lutte, de notre lutte ? Que faites-vous pour assurer le bien-être de nos mères, nos sœurs et des jeunes des quartiers martyrs de l’axe ? Perpétuelles questions ! Perpétuel silence ! Je vais y répondre aujourd’hui, même si vous en souffrirez de savoir la vérité, très certainement. Dans les saintes écritures, le Seigneur dit :  » Crains Dieu et dit toujours la vérité ». C’est à cet exercice que je m’appliquerai dans mes propos pour éclairer vos religions.

Jeunes martyrs de Bambeto,

Je suis au regret de vous informer que Cellou Dalein Diallo et l’UFDG ont tristement sacrifié sur l’autel des intérêts bassement matériels et pécuniaires, le sens de la lutte que nous avons entreprise depuis 2011. Ils ont monnayé, sans vergogne aucune, le courage et le sacrifice de vous, les martyrs, nos héros tombés sur le champ d’honneur. Avec le régime dont il accusait des sept péchés capitaux d’Israël, Cellou Dalein a négocié en catimini et en dehors de toute procédure législative comme indiquée par la loi dans un système démocratique comme le nôtre, un budget de cinq milliards par an. Ce fonds qu’il reçoit en tant qu’individu depuis deux ans maintenant, est simplement une prime à sa haute collaboration et son haut partenariat avec le régime et une caution de l’impunité des crimes commis contre vous. Il l’utilise pour hausser son train de vie à lui et à sa famille et fait la pluie et le beau temps. Partout, dans les rues de Conakry, il se raconte et à juste raison, qu’il est devenu à la Présidence de la République, le Ministre Chef de file de l’Opposition.

Au même moment, toutes les familles et tous les proches des victimes de l’Opposition Politique tirent au vu et au su de tout le monde, le diable par la queue, dépouillés qu’ils sont de toute ressource et de tout soutien pour célébrer leur deuil ou encore vivre leur vie, après la perte tragique d’un sien. Les blessés quant à eux trainent, dans une situation quotidienne de descente aux enfers, le handicap qui leur imposé par l’atteinte dans leurs chairs. Récemment, dans l’opinion publique, une victime des manifestations de l’Opposition qui avait encore une balle logée dans le corps a lancé sans succès un appel de détresse à l’endroit de Cellou Dalein et de son UFDG.

De la célébration en grande pompe des cérémonies funèbres et une visite éclaire dans vos familles éplorées avec une poignée de vivres se limitent le soutien, tout le soutien de Cellou Dalein à vous victimes, qui avez fait le sacrifice ultime en partie à son appel. Après, plus personne de vos proches ou de vos familles n’entend parler de l’homme et de sa bande.

Même des prières et des sacrifices pour la rédemption et le salut céleste de vos jeunes et innocentes âmes ne sont organisés ni sobrement ni solennellement. Récemment, ce sont les leaders Aboubacar Sylla et Mouctar Diallo au nom du Front pour l’Alternance Démocratique (FAD) à l’occasion du huitième anniversaire des événements de 2009 qui se sont attirés les foudres de Cellou Dalein en organisant à la Mosquée de Bambeto, une cérémonie de lecture du Saint Coran pour le repos apaisé de vos âmes ainsi que celles des victimes du 28 septembre. Quel cynisme de l’homme!

Pas étonnant d’ailleurs ? Ce défaut d’assistance matérielle aux familles des victimes. Cellou Dalein a toujours démontré sa préférence au matériel qu’à toute autre valeur, notamment morale. Même morts, vous vous souviendrez certainement que c’est exactement le même sort qu’il a réservé en 2010 aux victimes, lorsqu’il avait reçu du gouvernement de transition à l’époque avec d’autres leaders, les 2 milliards, chacun au titre d’indemnisation des victimes des douloureux événements du stade du 28 septembre 2009. Depuis, les familles des personnes décédées, les femmes violées et les blessés n’ont reçu de sa part un copek. Cellou est la révélation de l’argent quand tu nous tiens en politique !

Jeunes martyrs de Bambeto,

Cellou Dalein Diallo hurle sur tous les toits à qui veut l’entendre, qu’il se bat pour la démocratie, les droits humains et le progrès du pays. Mais il faut être naïf pour le croire aux mots. Pour se convaincre du contraire, il n’est même point besoin de rappeler son lourd passif dans un passé encore récent. Lui qui fit tristement l’un des chantres du koudeisme sous Lansana Conté ? Les victimes de Kaporo rails se souviennent encore de la cynique posture de l’homme en faveur de leur déguerpissement, n’en parlons pas trop. Il y’a peu en s’alliant politiquement à la surprise générale de tout le monde, avec le Capitaine Moussa Dadis Camara à la faveur de la présidentielle de 2015, alors que celui-ci est soupçonné d’être le premier instigateur des douloureux événements du stade de Conakry, Cellou Dalein offensait violemment la mémoire des victimes qui en partie se sont mobilisés ce jour là à son appel, ainsi que tous les compatriotes épris de valeurs de démocratie et de droits humains.

Jeunes Martyrs de Bambeto,

Dans une récente diatribe blasphématoire digne des tragédies de Molière et complètement fabriquée en Enfer par un citoyen renégat en collaboration avec le diable, à votre surprise générale ainsi que celle de tout le monde, d’honnêtes leaders aux fortes et solides convictions, le Président Aboubacar Sylla a essuyé l’accusation de remettre en cause ses convictions politiques. Étrange non ! Quand l’UFDG fait la morale à l’UFC. C’est l’hôpital qui se moque de la charité. Heureusement que le ridicule et la bêtise ne tuent pas dans notre pays. Autrement, plusieurs responsables de l’UFDG, ce parti d’imposteurs et de diffamateurs auraient trépassé.

Jeunes Martyrs de Bambeto,

En entrant au gouvernement de la République, le Président Aboubacar Sylla entend se met au service de notre grand pays en suivant la voie de tous les martyrs de la nation, qui toujours ont souhaité aux dépens de leurs vies, le bien-être national. Le secteur des Transport est dans un piteux état et tous les guinéens en souffrent y compris les parents des victimes. Cela est incontestable. En relevant les défis auxquels est confronté ce secteur, le Président Sylla contribue dans un département technique à améliorer la qualité de vie de nos populations.

Même dans des pays où les clivages politiques ont été des plus violents, dans l’intérêt supérieur de la nation, il est arrivé toujours que la classe politique taise ses divisions et se donne la main pour se mettre au travail de la construction et de la reconstruction du pays. Il n’y a aucun crime en cela. Dois-je préciser que l’engagement politique consiste en un engagement pour le développement. La dynamique de la vie impose à chaque période sa donne, la révision des stratégies dans la constance de la vision politique.

Jeunes martyrs de Bambeto,

Vous êtes témoins, depuis 2011 et même au plus fort de la crise avec les autorités du pays, le Président Aboubacar Sylla a toujours été explicite au sujet de l’éventualité de sa participation au gouvernement, dans l’opinion. Dans le cadre d’une ouverture politique, avec un programme de développement assorti d’un agenda précis, il ne refuserait pas de servir en entrant au gouvernement de la république. Le Président Sylla n’a pas renié et ne reniera jamais ses convictions pour rien au monde. Car le premier de ses amours s’appelle la Guinée et les guinéens au service duquel, il donnera tout, jusqu’au don de soi. En cela, il n’y a point de doute.

Jeunes martyrs de Bambeto,

À ce chroniqueur pacotille aux écritures approximatives et à la morale douteuse, dites-lui qu’un bon citoyen, un citoyen digne, lorsqu’il est accusé et condamné pour meurtre de journaliste par la justice de son pays, il ne doit pas se dérober, il ne doit point fuir. C’est le caractère des lâches. Quand on est en politique, prendre la poudre d’escampette est synonyme de lâcheté. Le plus nul est celui qui n’assume pas, mais qui est toujours prêt à déverser ses pourritures et ses immondices dans le jardin d’honnêtes citoyens. De votre courage, il y aurait dû s’inspirer. Malheur aux insolents et aux criminels qui s’exercent pitoyablement à faire la leçon aux autres.

Jeunes martyrs de Bambeto,

De votre séjour céleste, vous devez éclairer votre religion sur ceux qui vous ont survécu. Il y a Cellou Dalein qui, de vos sangs et de vos vies en mange chaque mois et chaque année et ne se soucie guère de vous, de vos familles et de vos proches et il y a Aboubacar Sylla, un homme d’État et d’autres qui veulent agir par des actions et des décisions fortes à changer le destin de vos proches, de vos quartiers, de votre ville et de votre pays. Puis que le combat que vous meniez n’était ni pour ni contre une personne quelconque, c’était pour une cause qui transcendait tout, la cause de la mère patrie et Aboubacar Sylla contre vents et marées perpétuera la lutte jusqu’au triomphe final. C’est exactement ce qu’il fera au département des Transports.

Jeunes martyrs de Bambeto,

Le jour de la rétribution des actes, sous le trône du Juge souverain, chacun viendra avec son compte, les secrets les plus cachés de chacun seront dévoilés, vêtus de tuniques ensanglantés vous vous rendrez compte de la trahison de Cellou Dalein et de sa bande et quand le Retributeur vous demandera à leurs sujets, jamais vous ne leurs accorderez votre pardon, tant les péchés seront capitaux. S’il vous était possible de demander une sanction, vous demanderez de leur infliger le sort de Sodome et Gomorrhe.

De vos demeures, en toute fraternité la main sur le cœur murmurant les faveurs de l’Éternel, paix, paix et encore paix à vos innocentes vies et malheurs à vos bourreaux et ceux qui mangent, sans scrupules aucun, de vos sangs et de vos vies.

Bangaly KEITA

Responsable communication du parti UFC

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici