Mariage en prison : le marié transféré à Kindia

Après la célébration du mariage entre deux prisonniers de la maison centrale de Conakry, qui avait suscité beaucoup d’émotions dans la capitale guinéenne,  le mari Ousmane Diallo, condamné à 15 ans de prison pour viol, n’a jamais bénéficié d’aucun parloir avec sa femme légalement mariée depuis le 29 juillet 2018. Et pour cause, les mesures draconiennes ont été prises pour punir les jeunes couples. C’est d’abord suspension de la garde pénitentiaire qui avait facilité l’organisation du mariage dans la cour de la maison centrale de Conakry, avant que l’époux soit transféré à la prison civile de Kindia  située à 135 km de Conakry. Quant à sa femme Lamarana Sow, arrêtée pour meurtre, elle reste dans sa cellule à la maison centrale de Conakry. Et, pourtant, la séparation des couples légalement marié est contraire au règlement intérieur de la prison, nous apprend-on.
Nous y reviendrons

depecheguinee

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here