Manifestations contre le prix du carburant en Guinée : 10 membres des Forces sociales placés sous contrôle judiciaire

Les 10 membres des Forces Sociales de Guinée arrêtés ce lundi, 23 juillet 2018 à la Tannerie, à l’occasion de la marche interdite des activistes de la société civile qui protestent contre la hausse du prix du carburant, ont été libérés quelques heures après leur interpellation. Le TPI de Mafanco a décidé de les remettre en liberté mais en les maintenant sous contrôle judiciaire. Selon Me Antoine Pépé Lamah, un des avocats des Forces Sociales de Guinée, c’est dans la soirée de ce lundi que ses clients ont été déférés devant un juge d’instruction du tribunal de première instance de Mafanco, après quelques heures passées au commissariat central de Matoto. Après avoir entendu les 10 personnes interpellées à la Tannerie, le juge d’instruction a décidé de les mettre en liberté sous contrôle judiciaire limité. Les protestataires contre la hausse du prix du carburant ont pu donc rentrer chez eux sans savoir pour l’instant s’ils seront jugés ou pas. Les 15 autres manifestants qui étaient détenus à l’escadron de gendarmerie de Hamdallaye ont été également libérés dans la soirée de ce lundi.

Libreopinionguinee avec Guineematin 

159 Partages

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here