Les ministres en charge de l’environnement et de la jeunesse, qui continuent leur périple en Guinée profonde, ont lancé, mardi 16 juillet 2019, la campagne de reboisement national dans la région administrative de Mamou.

La cérémonie a eu lieu dans la sous-préfecture de Tolo, sur le site de Pètèl Linguè, un site du fleuve Bafing, en présence des autorités régionales, préfectorales et rurales.

« J’invite tout le monde à se mettre sur le terrain, prendre un arbre, le planter et de veiller sur la vie de cet arbre », a lancé, à cette occasion, le ministre de l’environnement et des eaux et forêts Oyé Guilavogui.

Amadou Oury Lémy Diallo, le gouverneur de la région administrative de Mamou, a rappelé que la région de Mamou compte 36 forêts classées, à savoir 18 à Mamou, 7 à Dalaba et 11 à Pita.

« Dans la situation actuelle de la région administrative de Mamou, force est de constater que le changement climatique auquel s’ajoutent les activités anthropiques qui ont pour corolaires l’urbanisation anarchique, la carbonisation, ont fortement contribué à la dégradation de ces forets… », a déclaré le gouverneur de Mamou.

Parmi les doléances faites au ministre de l’environnement, le gouverneur Amadou Oury Diallo, a énuméré :

– Mettre à la disposition de vos services techniques régionaux et préfectoraux, des équipements et les ressources financières nécessaires afin d’achever la pérennisation des acquis de la présente campagne de reboisement et mieux préparer les prochaines campagnes ;

– Construire le plus vite que possible, une base de vie pour les équipes de conservateurs de la nature.

Le ministre de la jeunesse Mouctar Diallo a invité les habitants à s’illustrer dans cette campagne de reboisement.

A noter que 110 hectares seront reboisés au niveau des trois préfectures que compte la région administrative de Mamou pour un total de 231.000 plants.

Mosaiqueguinee

Comments

comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here