Site d'information Général sur la Guinée et le Monde

Maison centrale de Conakry : ce que l’on sait de l’évasion spectaculaire de Mohamed Sidy Diallo

Mohamed Sidy Diallo, bandit de grand chemin, spécialiste des kidnappings d’hommes riches, s’est effectivement évadé de la maison centrale de Conakry, le plus grand centre pénitencier de Guinée. Ce célèbre prisonnier, « fin-stratège », a réussi à tromper la vigilance des services de sécurité de cette prison, située au quartier Coronthie, en plein cœur de la capitale.

Selon nos informations, dans la journée du samedi 17 juillet, Sidy Diallo a passé toute la journée avec le gardien chef de la prison, un certain Diaby. Ce dernier a des antécédents judiciaires. Après avoir purgé une peine liée à des histoires de trafic de drogue à la maison centrale, le nommé Diaby a réussi, on ne sait pas quel miracle, à se refaire une nouvelle identité. Avec cette fausse identité, il a réussi à trouver un job à la maison centrale. Car sa vraie identité serait « 2 Conté ». C’est avec cet « imposteur » que Mohmed Sidy Diallo aurait planifié son évasion.

Selon nos sources, le cerveau présumé de plusieurs kidnappings en Guinée se serait évadé vers 4heures du matin ce dimanche 18 juillet 2021. Samedi à 17 heures, il avait répondu  à l’appel, lorsqu’on procédait au  contrôle quotidien des prisonniers. Son absence n’aurait été constatée que ce dimanche matin lors de l’appel. Il aurait pris la poudre d’escampette avec son garde de personnel, un certain Malick, qui, tenez-vous bien, assurait sa sécurité. Le gardien chef de la prison, « l’imposteur » nommé Diaby reste également introuvable, a-t-on appris. Ce qui est curieux derrière cette évasion, c’est le fait que « rien n’a été cassé ».

Mohamed Sidy Diallo est bien connu des services de sécurité guinéens. Une source généralement bien informée, a confié à Africaguinee.com, qu’il avait réussi à s’évader à deux reprises de la maison centrale de Kindia.

Pour le moment, la famille d’Elhadj Doura n’a pas réagi suite à cette évasion. Au ministère de la justice également, c’est silence radio pour l’heure. Toutefois, nous avons appris qu’un communiqué du Département est attendu incessamment, pour donner plus de détails sur les circonstances de cette évasion.

Dossier à suivre…

Source : Africaguinee.com

 

par Taboola

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.