Site d'information Général sur la Guinée et le Monde

Madic 100 Frontière condamné à 5 ans de prison ferme

Le verdict du procès de Mamady Condé alias Madic 100 Frontière est tombé. Ce militant de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG), malgré les excuses qu’il a présentées à la barre, a été condamné lundi par le Tribunal de première instance de Dixinn à une peine d’emprisonnement de 5 ans.

Le guinéo-canadien Madic 100 Frontière a été situé sur son sort. A l’issue de son procès qui s’est déroulé au tribunal de première instance de Dixinn, il a été reconnu coupable des faits de diffusion de messages, photos, dessins de nature ou xénophobe, menaces de violences et injures par le biais d’un système informatique.

Dans sa réquisition, le procureur de la République avait requis une peine de 10 ans de prison à son encontre.

Pour la répression, le tribunal a décidé de le condamner à 5 ans d’emprisonnement et au paiement de la somme de 100 millions de francs guinéens à titre d’amende.

Il a été également au paiement des frais et dépens envers l’Etat guinéen, le tout en application des articles 27 et 29 de la loi L2016/037/AN du 26 juillet 2016 relative à la cybersécurité et la protection des données à caractère personnel en République de Guinée et l’article 14 du code pénal, 548 du code de procédure pénale.

Visionguinee

 

par Taboola

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.