L’Union démocratique de Guinée (UDG) du richissime homme d’affaires Elhadj Mamadou Sylla pourrait perdre dans les jours à venir le maire de Kindia issu de ses rangs. Dans une déclaration qu’elle a postée sur Facebook, la formation politique de l’homme de Dixinn Bora dit désapprouver et se désolidariser du discours du maire Elhadj Mamadouba Bangoura qui a appelé publiquement samedi le président de la République à modifier la Constitution. Déclaration…Le Président et le Bureau politique national de L’UDG ont écouté avec amertume et stupéfaction la déclaration du maire de Kindia monsieur Mamadouba Bangoura lors du meeting politique organisé ce samedi 04 mai 2019 au stade préfectoral de Kindia déclaration par laquelle il dit que « les populations de Kindia le charge de demander au Président de la République de leur doter d’une nouvelle constitution « .
Le Président et le Bureau politique national désapprouvent et se désolidarisent totalement et irréversiblement de cette déclaration. 
Le maire a parlé en son propre nom. 
L’UDG est et demeure un parti politique de l’opposition républicaine engagé dans le FNDC.
L’UDG ne ménagera aucun effort en collaboration avec tous les partis politiques de l’opposition pour permettre de réaliser l’alternance démocratique en 2020 dans notre pays. 
Une déclaration officielle sera produite demain 05 mai 2019 au siège du Parti et une demande d’explication lui sera adressée suite à la quelle le Parti à travers le BPN en tirera toutes les conséquences. 
Honorable Elhadj Dembo Sylla 
Vice-président de l’assemblée nationale 
Premier vice-président de l’UDG.

 

Comments

comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here