A Monrovia, au quartier Redlight, c’est la tristesse et la stupéfaction qui règnent chez la communauté guinéenne de Libéria. Un gigantesque incendie a ravagé un centre coranique occupé par des Guinéens. Bilan provisoire du drame, une vingtaine des talibés majoritairement des enfants qui mémorisaient le coran dans ce centre ont péri.

Selon un témoin qui a échangé avec un journaliste de notre rédaction, l’incendie s’est déclaré aux environs de minuit alors que les occupants de la maison étaient plongés dans leur sommeil. Les secouristes n’ont pas pu sauver beaucoup de monde. Le maître coranique a été aussi consumé par les feux, a-t-on appris. La thèse d’un court-circuit est privilégiée. Ce centre de mémorisation du saint coran servait aussi de lieu de prière pour les ressortissants guinéens. A suivre.

Aminata.com

 

Comments

comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here