Site d'information Général sur la Guinée et le Monde

Libération de Nanfo: « Je suis un avocat révolté…encore une erreur judiciaire préjudiciable » (Me Bea)

Le locuteur islamique Ismaël Nanfo Diaby recouvre enfin sa liberté. La cour d’appel de Kankan a condamné le prédicateur au paiement d’une amende de cinquante (50) mille francs guinéens pour avoir violé l’interdiction des autorités religieuses. Par contre, Nanfo n’a pas été retenu dans les liens de la culpabilité pour trouble à l’ordre public. Son avocat se dit révolté et évoque une nouvelle erreur judiciaire préjudiciable à l’intérêt d’un innocent.

« Je suis un avocat révolté aujourd’hui. Nanfo a été condamné au paiement de 50 mille francs guinéens. C’est une simple contravention. Je l’avais dit. J’ai tout fais. Aujourd’hui, la cour vient de dire que c’est une contravention. Il a été libéré de cette infraction. Il a juste été retenu dans les liens de culpabilité pour violation de l’interdiction faite par les autorités religieuses. Et là, c’est 50 mille GNF. Il est purement et simplement remis en liberté. Encore, une autre erreur judiciaire préjudiciable, sérieusement préjudiciable. Vraiment, nous souhaitons maintenant que la cour suprême aussi dise le droit », a invité Me Salifou Béavogui.

Le tribunal de première instance de Kankan avait condamné l’imam à un an de prison assortis de 6 mois de sursis. Il avait été arrêté le 13 mai à son domicile alors qu’il dirigeait la prière en langue malinké. Il a été reconnu coupable de trouble à l’ordre public en instance, une décision remise en cause par la cour d’appel de Kankan ce mardi 12 octobre 2021.

Libreopinionguinee avec Mosaiqueguinee.com

 

Avis Facebook pour l’UE! Vous devez vous connecter pour afficher et publier des commentaires FB!

par Taboola

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.