Warning: call_user_func_array() expects parameter 1 to be a valid callback, function '_wp_footnotes_kses_init' not found or invalid function name in /home/clients/d1995712c12572590d6567af0b283bd6/Libreopinion/wp-includes/class-wp-hook.php on line 307

Warning: call_user_func_array() expects parameter 1 to be a valid callback, function '_wp_footnotes_kses_init' not found or invalid function name in /home/clients/d1995712c12572590d6567af0b283bd6/Libreopinion/wp-includes/class-wp-hook.php on line 307
Le PNUD et le ministère de la jeunesse signent un accord de plus de 7 millions de dollars grâce au leadership du ministre BOGOLA Haba | Libre Opinion Guinée
Site d'information Général sur la Guinée et le Monde

Le PNUD et le ministère de la jeunesse signent un accord de plus de 7 millions de dollars grâce au leadership du ministre BOGOLA Haba

Le ministère de la jeunesse et de sports a signé ce jeudi 6 juin un accord de plus 7 millions de dollars pour une durée de 5 ans avec le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) dans le cadre de la mise en œuvre du Programme d’appui à l’emploi, l’entrepreneuriat et l’autonomisation des jeunes en Guinée (PAJEG). Pour le ministre Bogola Haba, ce projet va davantage aider la jeunesse guinéenne à prendre ses responsabilités.

Parlant de la genèse du projet, le représentant résident adjoint de PNUD en Guinée a indiqué qu’il ‘’y a deux mois lors d’une audience avec le ministre de la jeunesse, nous avons échangé sur les priorités du département. A l’issue de cette rencontre, avec mon équipe, nous avons décidé d’élaborer ce document de projet pour accompagner le ministère à faire face aux défis auxquels la jeunesse guinéenne est confrontée’’.

‘’Il y a entre les questions de formation, d’emploi, d’insertion socio-économique mais aussi les questions de loisirs et de sports. C’est ainsi que nous avons proposé ce document de qui est le socle du partenariat de Programme des Nations Unies pour le développement et le ministère de la jeunesse destiné à apporter une contribution à la résolution de ces défis’’, ajoute Alhassane Bâ.

Avec le ministère, assure-t-il, ‘’nous allons travailler à déployer rapidement 250 volontaires. Nous allons aussi contribuer à favoriser le stage professionnel et l’entrepreneuriat et faire en sorte que certains lieux de loisirs et sports puissent être rénovés pour permettre à la jeunesse de s’épanouir’’.

Quant au ministre de la jeunesse et des sports, il a noté que ‘’le 5 avril, nous avons reçu le représentant du PNUD et nous avons poussé le cri de cœur de la jeunesse par rapport à un accompagnement. Et voilà 2 mois, une réponse tombe avec le PAJEC. Donc, nous sommes très satisfaits parce que ça a été très rapide. Cela vient valider la méthodologie que nous avons adoptée qui montre qu’avec un premier pas, nous allons faire de grands pas. La jeunesse demande beaucoup, elle est impatiente. Elle a besoin de solutions rapides. Et nous sommes obligés de suivre son rythme’’.

Pour le ministre Haba, ‘’un programme, c’est aussi sa capacité à s’adapter au contexte (…). Ils ont élaboré un programme qui s’adapte à notre jeunesse, au contexte et qui propose des méthodes de décaissement très rapide sur la base de ce que la jeunesse demande’’.

Aujourd’hui, souligne-t-il, ‘’la jeunesse a besoin d’être accompagnée. Nous sommes déjà dans le processus. Tout le monde a suivi, nous sommes en train de recruter 10 000 nouveaux fonctionnaires sur 227 000 candidats. Et cela après 10 ans. Ça veut dire que dans les 10 années à venir, il ne faut pas s’attendre à un recrutement de plus de 10 000 pendant qu’il y a 300 000 diplômés chaque année et nous avons 3 millions qui sont au chômage’’.

Il salue l’élaboration de ce Programme d’appui à l’emploi, l’entrepreneuriat et l’autonomisation des jeunes en Guinée qui, à l’en croire, ‘’s’adapte à cette réalité, qui pense que c’est le secteur privé qui peut être la solution et va appuyer le ministère à orienter sa stratégie et montre que la communauté a le besoin avec une jeunesse qui peut utiliser le volontariat pour aider la communauté. C’est aussi un projet qui montre que la jeunesse a besoin d’être occupée. Parce que notre plan, c’est l’occupation saine des jeunes avec l’aménagement des terrains de sports et des espaces de loisirs’’.

L’autre élément très important, poursuit M. Haba, ‘’c’est la prise de responsabilité de notre jeunesse. Nous disons à la jeunesse qu’elle est la solution. C’est nous qui manifestons, avons faim et sommes au chômage. C’est nous qui gouvernons aujourd’hui. Nous nous trouvons à la gendarmerie et la police. Donc, il y a la notion de responsabilité qui est très importante. Et ce programme va nous aider à faire en sorte que la jeunesse prenne sa responsabilité’’.

Pour la réalisation de ce projet, le patron du département des sports promet d’aller vite et bien. ‘’Nous allons nous engager le plus tôt possible. Parce que la jeunesse est rapide. Nous devons être rapides dans l’exécution du projet. Nous devons être toujours en avant pour donner de l’espoir à notre jeunesse. Nous allons passer à l’exécution. J’ai confiance à nos équipes’’, s’engage-t-il, avant de rappeler que ‘’le Premier ministre Amadou Oury Bah et le président Mamadi Doumbouya nous ont mis là pour ça. Je crois qu’ils vont nous appuyer beaucoup plus. Le PNUD  vient nous aider, le gouvernement fera beaucoup plus’’.

Pour terminer, le ministre de la jeunesse et des sports a instruit au directeur général de l’agence nationale du volontariat jeunesse ANVJ, Balde Mamadou Macka de travailler très rapidement sur le déploiement de 250 volontaires du PNUD et les 100 volontaires du BND qui serons déployés uniquement dans le domaine de la santé publique dans les régions de kankan et N’zerekoré

Libreopinionguinee avec

VisionGuinee.Info

1 commentaire
  1. Abdoulaye sow dit

    Merci au PNUD, merci au ministre ,et merci a notre directeur Mamadou Macka balde pour son leadership.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.