Le ministre Bantama Sow titille: « RPG Koudaï », on ne parle plus de 3ème mandat … »

0
A l’assemblée générale du parti RPG-arc-en-ciel, ce samedi 02 février, il a été question de la Constitution, des élections législatives. La rencontre a été présidée par Sanoussy Bantama Sow, ministre des sports, de la culture et du patrimoine historique.

Pour le ministre, la constitution guinéenne a beaucoup de lacunes,et n’a pas été approuvé par tout le peuple de Guinée. Selon lui, elle doit être adaptée à l’actualité guinéenne. « La Constitution guinéenne a beaucoup de lacunes. Il faut avoir le courage de le reconnaître. Que ce soit nous ou pas, tôt ou tard, il faut la revoir et la réadapter aux actualités. D’ailleurs c’est, le CNT (Conseil National de la Transition), qui a travaillé sur la constitution. Elle n’a pas été soumise au suffrage. Tout le monde parle de peuple, le peuple, en tout cas cette constitution n’est pas au nom du peuple, c’est au nom d’un groupe de trois (300) à quatre (400) cent personnes. Ceux qui ont peur et pensent qu’après 2020, qu’ils sont morts, ils n’ont qu’à préparer leurs cercueils, parce qu’ils vont mourir« , a lancé Bantama Sow. Et mieux, Bantama Sow affirme qu’il ne s’agit plus d’un 3 mandat, mais de la continuité. « RPG Koudaï », on ne parle plus de (3) troisième mandat, mais la continuité ! La continuité« , martèle-il. Pour finir, le ministre de la culture a invité les militants du RPG, à resserrer les rangs, en prévision des élections législatives prochaines. Le parti compte rafler la majorité des sièges au parlement.

Lamine Komah

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici