Joint ce dimanche, 5 mai par nos confrères de Mediaguinee pour sa réaction après un communiqué de l’Union démocratique de Guinée (UDG) du richissime homme d’affaire Elhadj Mamadou Sylla le sommant de s’expliquer pour ses propos tenus hier en faveur d’une nouvelle Constitution, le maire de Kindia, Elhadj Mamadouba Bangoura a indiqué que la déclaration qu’il a faite devant le chef de l’Etat était au nom des maires de la Basse Guinée. « Je n’ai pas parlé au nom de mon parti et je veux pas de polémique avec mon parti. Hier, avant et après, on a dit au président de la République que je suis Elhadj Mamadouba Bangoura maire de Kindia et membre de l’UDG, il s’est levé de son fauteuil et est venu me saluer. Donc, tout Kindia connait que je suis de l’UDG et presque tout Conakry connaît. Maintenant, si l’UDG fait une déclaration à propos de ma déclaration, j’estime que c’est normal. Mais, moi ce que j’ai dit n’est pas un danger parce que j’ai été le messager de tous les maires de la Basse Guinée. Ils m’ont chargé de dire au président de la République de présenter une Constitution au même titre que ses prédécesseurs comme Lansana Conté et Ahmed Sékou Touré. Ahmed Sékou Touré a présenté une Constitution après l’indépendance, à la prise du pouvoir en 1990, Lansana Conté a présenté une Constitution qu’on appelait Loi fondamentale, lui (Alpha Condé) il n’a rien dit. Donc, il n’a qu’à nous présenter une nouvelle Constitution car des jeunes filles sont victimes de viol et tant d’autres faits. Les maires de la Basse Guinée m’ont chargé en tant que maire, outre de l’accueillir confortablement, de lui souhaiter la bienvenue mais aussi, lui demander de présenter une Constitution au peuple de Guinée. Je n’ai pas dit au nom de l’UDG voilà ma déclaration mais, au nom des Maires de la Basse Guinée. Ils étaient tous venus m’entourer devant le président pour me dire que j’ai une déclaration au nom des Maires de la Basse Guinée qu’ils m’ont confiée et je ne pouvais pas dire le contraire devant le père de la nation », dit-il. Et d’ajouter : « Moi, j’ai pensé que ça allait faire plaisir à l’UDG car depuis hier les gens ne font que m’appeler pour me féliciter  alors j’avais pensé que l’UDG allait s’en réjouir car je n’ai rien fait d’incendiaire. J’ai simplement demandé une Constitution au nom des maires de la Basse Guinée. Le parti doit rester tranquille car il n’est pas compromis dans cette déclaration ». Plus loin, il rappelle que « la Constitution est nécessaire pour un pays. Dans le monde, il n’y a pas un pays qui n’a pas sa propre Constitution. Donc, chaque régime a son système de diriger son pays. Il est donc nécessaire de présenter aux citoyens guinéens une Constitution qu’ ils vont examiner pour le bien du pays ». Évoquant une éventuelle décision de son parti à son encontre, le premier responsable de la mairie de Kindia soutient que son parti est libre de prendre toute décision. Ajoutant qu’il est le maire de tout le monde. « Je ne vois pas que ça mérite une sanction mais s’ils pensent comme ça, ils sont libres. Je dis que je n’ai pas parlé au nom de l’UDG, moi je suis le maire de Kindia où toutes les sensibilités sont réunies. Donc, je suis le maire de tout le monde. J’ai parlé au nom des maires de la Basse Guinée, pas au nom de l’UDG. Mais si l’UDG estime que ça ne leur convient pas, ce sont eux qui savent. Moi, je ne peux recevoir le président de la République pour la pose de la première pierre du 61ème anniversaire de l’indépendance à Kindia, la population le reçoit, les maires disent ‘’voici la déclaration que vous devez faire en tant maire’’ et que je dise non ou bien je me mets à profaner des grossièretés à l’encontre de mon président. Ça, je n’ai pas ce droit et je n’ai pas ce pantalon », a-t-il tranché. Aussi faut-il noter que depuis la tenue de ce discours du maire soutenant une nouvelle Constitution, les commentaires s’enchaînent sur les réseaux sociaux. Car, l’UDG, parti de l’opposition est membre du front national pour la défense de la Constitution (FNDC).

Libreopinionguinee Avec Mediaguinee 

 

Comments

comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here