Les jours se suivent et se ressemblent pour Bah Oury, désormais président de l’Union pour la démocratie et le développement (UDD). Le Cercle des Acteurs pour la République (CAR) -opposé au changement de Constitution en Guinée- l’a sanctionné ce jeudi pour avoir participé à la marche du Front national pour la défense de la Constitution (FNDC). La décision a été prise au terme d’une réunion des membres.

« Le CAR est une plateforme politique qui a décidé depuis sa création de ne pas s’inscrire dans le cadre des activités du FNDC. Vu que monsieur Bah Oury n’a pas accepté de se conformer aux principes du Cercle des acteurs pour la République, il est suspendu de toute activité du CAR. C’est une décision prise par la majorité. Monsieur Bah Oury doit cesser toute activité au sein de notre plateforme politique vu qu’il a participé aux activités du FNDC. Le CAR peut évoluer sans monsieur Bah Oury. Il ne peut pas être à la fois dans deux structures », a déclaré Abdoulaye Kourouma, le chargé de communication du CAR, par ailleurs président du RRD, cité par Guinee114. Rappelant que sa coalition est foncièrement opposée aux manifestations de rue pendant un jour ouvré, empêchant ainsi les enfants de se rendre à l’école.

Cette décision est un coup dur pour l’ancien ministre de la Réconciliation nationale qui pensait à travers cette marche se refaire une santé politique après des années d’exil et de combat de l’âme contre Cellou Dalein Diallo qui l’a exclu de l’UFDG, parti qu’il a fondé.

Avec Mediaguinee

Comments

comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here