Lansana Kouyaté : « En 2010, j’ai suivi Alpha Condé puisque Cellou Dalein m’avait tout refusé… »  (interview exclusive)

Lansana Kouyaté, ancien premier ministre guinéen et président du PEDN
Lansana Kouyaté, ancien premier ministre guinéen et président du PEDN. Crédit photo libreopinionguinee
Paris, dans une interview accordée à libreopinionguinee.com, l’ancien premier ministre Lansana Kouyaté a, dans un franc parler, abordé toute l’actualité socio-politique de la Guinée. Il est même revenu sur le comment et le pourquoi, il a rejoint le professeur Alpha Condé au détriment du candidat de l’Ufdg Cellou Dalein Diallo en 2010.
Lisez cet entretien réalisé par Macka Balde administrateur général de libreopinionguinee.com
Libreopinionguinee : quelle analyse faites-vous par par rapport à l’interdiction de toutes les manifestations politiques par le gouvernement de monsieur Kassory en Guinée ?
Lansana Kouyaté : « Bonjour monsieur Macka ! C’est de l’abus parce que les marches sont prévues par la constitution. La constitution qui est en cours, la seule constitution, il n’y a pas deux et dès lors que la loi permet le droit de manifester dans les conditions qui sont définies par cette loi, il n’y a pas des raisons de les interdire. Ça montre une frénésie. Ça montre une anxiété. Ça montre que ce gouvernement, peut être est entrain de prendre un mauvais chemin surtout que les forces sociales, les syndicalistes les partis politiques qui ont décidé de manifester ont des raisons valables ».
Libreopinionguinee : Pensez-vous que ce gouvernement de monsieur Kassory Fofana pourra relever les défis attendus par les populations ?
Lansana Kouyaté : « j’ai coutume de dire qu’aucun gouvernement fut-il le meilleur ne pourra réussir sous le régime du président Alpha Condé. Aucun ! ».
Libreopinionguinee : Donc vous n’accordez pas de crédit à ce gouvernement ?
Lansana Kouyaté : « Non ! Ce n’est pas faute de crédit à ce gouvernement ou faute de crédit au premier ministre lui-même, c’est parce qu’il est dirigé par un président qui ne le  laissera jamais faire et cet homme, comme je le dis, est l’Alpha et l’Oméga de tout. Il conçoit. Il va jusque dans le détail des actions. Il ne sait pas comment diriger une équipe. Il veut être à la tâche lui-même, même devenir tâcheron. Donc, je ne vois aucun gouvernement ni ce gouvernement ni un autre gouvernement réussir. La preuve : à chaque fois qu’il veut changer le gouvernement, celui même qui dit que ce gouvernement vaut rien. Vous avez enregistré ça combien des fois depuis qu’il est au pouvoir ? De 2010, il y’a eu quatre à cinq gouvernements. À chaque fois, on dit que le gouvernement là est mauvais, je vais remplacer par ceci par cela et après, il s’en plaint. Ce n’est pas le gouvernement qui est mauvais, c’est lui qui est mauvais ».
Libreopinionguinee : Tout récemment, lors d’une interview accordée à une radio locale basée à Kankan dont libreopinionguinee a traduit l’audio pour nos lecteurs, le Docteur Ousmane Kaba a expliqué qu’il y a des démarches en cours pour vous rapprocher du président Alpha Condé, quelle est votre réponse ?
Lansana Kouyaté : « Ma position, je l’ai déjà exprimé avant même cette déclaration de Docteur Ousmane Kaba. J’ai dit que les guinéens soufrent. Quel est le dénominateur commun des Guinéens de toutes ethnies de toutes régions ? Ce dénominateur commun, c’est la misère, la pauvreté, c’est la désorientation, c’est l’absence de repères, c’est l’absence de la vision d’un Etat qui doit nous amener d’un point à un autre. Ça, c’est une affaire des régions ? Je ne le crois pas ! Vous avez vu à travers tout ce que j’ai eu à faire comme discours sur le sujet, je suis loin de partager l’esprit d’un ethnicisme qui appartient à d’autre siècle, où on réussit ensemble ou on péri ensemble. La Guinée n’est pas divisée en quatre régions. La Guinée est composée de quatre régions. Si vous le permettez, il y’a des pays qui ont forgé la nation, une langue commune a servi le levier de cela. Prenez l’Éthiopie, prenez la France ici, la nation française n’existait pas. On l’a créée. On peut créer une nation guinéenne véritable, mais c’est un travail de longue haleine ».
Libreopinionguinee : Avez-vous aujourd’hui le regret d’avoir accompagné le président Alpha Condé en 2010 ?
Lansana Kouyaté : « En 2010, comment j’ai accompagné le professeur Alpha Condé ? Je l’ai dit à tout le monde, il y’a beaucoup qui disent, qui pensent, parce que le guinéen, sa réflexion va tellement vite, qu’il oublie de demander de poser la question. Au fait, moi comme je l’ai dit toujours, comme tous les autres leaders, chacun a eu la pression de son ethnie d’une manière ou d’une autre. Ce n’est pas ça qui m’a fait amener chez le professeur Alpha Condé. Il sait ça »..
Libreopinionguinee : Il y’a eu pas mal des rumeurs qui disaient que c’est la coordination du mandingue qui a mis la pression sur Lansana Kouyaté et le PEDN à se rallier au candidat du RPG Alpha Condé ?
Lansana Kouyaté : «  Les coordinations ont mis la pression sur tout le monde, pas seulement chez moi. La coordination du Foutah a tenté peut être de rapprocher Bah Ousmane à Cellou Dalein Diallo, ça n’a pas fonctionné. La coordination de la basse côte a tenté d’unir tous les candidats de la basse côte. C’est pareil pour la forêt, ce n’est pas un cas particulier.
Mais qu’est-ce qui m’a fait venir chez Alpha ? Je le dis. Le PEDN était le dernier parti à venir à l’arc-en-ciel après moult tractations. C’est vrai, mais j’ai pris le temps. Le bureau exécutif national a pris le temps. Demandez à toutes nos fédérations de l’intérieur et celles de l’extérieur  ! Face à un sujet si délicat parce que honnêtement, je ne pouvais pas recommander à mon parti de s’abstenir. L’abstention, c’est la lâcheté. Mais là où on doit aller, demandez à nos fédérations ! Nos fédérations majoritairement ont dit d’aller vers le candidat du RPG. Malgré ce suffrage de mes militants, j’ai dit à mon bureau exécutif, si les militants nous disent d’aller là-bas, ils ont leur raison mais la sécurité de notre marche en allant vers le candidat du RPG dépendra de nous. On enregistre mais pour l’instant, on ne va pas. Je vais négocier moi même là où on trouvera la sécurité du parti, la sécurité de la Guinée. Tout ce que nous avons comme vision pour ce pays, si on trouve que cela est partagé par l’un de deux candidats, celui qui le partage, c’est là où on va. Et c’est en ce moment que j’ai fait moi même un programme qui parle d’abord des biens pour le pays, des plans d’action. Quel type de gouvernement qu’on va avoir ? Quelle orientation on va avoir ? Comment sortir la Guinée dans l’état dans lequel elle se trouve ? Et comment partager aussi le pouvoir ? Quel rôle donner au parti ? Ça, c’est universel. Partout où ça se passe au second tour, il y’a discussions. Quelles fonctions on va avoir.. ? »
Libreopinionguinee: Pendant la tractation, beaucoup pensent que vous auriez souhaité être le futur président de l’assemblée nationale ?
Lansana Kouyaté : « C’était dans l’accord parce que j’ai dit que je ne veux pas de fonction exécutive. Ça ne me plait pas ! Je ne veux pas être ministre. J’ai déjà été premier ministre. Au cas où l’arc-en-ciel est maintenue et qu’on forme un groupe à l’assemblée, le PEDN fort du  soutien de l’arc-en-ciel se présentera comme président de l’assemblée nationale. Le professeur Alpha Condé avait promis ce poste a au moins une dizaine des personnes. C’est cet accord là que j’ai donné à la fois au candidat du RPG et au candidat de l’ufdg Cellou Dalein Diallo. Le candidat du RPG est venu et à tout accepté avec une facilité déconcertante.»
Libreopinionguinee : Cette facilité, ne vous a pas donné un moment à réfléchir, qu’un candidat accepte tout d’un seul coup, et vous êtes parti ?
Lansana Kouyaté : « Non, écoutez ! Je ne suis pas quand même de la dernière pluie. Ce n’est pas ce qui m’a fait partir. Celui qui a fait l’intermédiaire, c’est Fall, demandez lui. Les propositions sont parties au même moment chez les deux candidats. Après Cellou Dalein Diallo est venu chez moi. Malheureusement, il a dit que pour l’orientation, il a déjà défini avec le président de l’ufr Sidya Touré et que pour la répartition des rôles au sein du gouvernement, il ne peut plus rien donner. Il a tout donné à Sidya. Voulez-vous que j’aille avec quelqu’un qui me dit non ? C’est ce qui m’a obligé d’aller avec Alpha puisque je ne voulais pas d’abstention. »
Libreopinionguinee : Vous avez tout récemment révélé que lors du premier tour de l’élection présidentielle de 2010 au stade Kabinet Kouyate de Matoto, Alpha Condé candidat avait déclaré les soussous, les forestiers, les malinké vous êtes chez vous et vous aviez réagi, expliquez nous ?
Lansana Kouyaté : «  Je ne peux pas aller au delà. C’est exactement comme ça ! Quand il a quitté, c’était son tour. Celui qui devrait parler de toute façon. C’était lui le candidat. Il est venu sur le podium, nous étions tous à la place officielle dans la trame de son discours. Il a annoncé soussous vous êtes chez vous, malinkés vous êtes chez vous, forestiers vous êtes chez vous et il s’est arrêté là. Il a continué sur un autre sujet. C’est en ce moment que je me suis levé et je suis venu sur le podium. Dès que je suis venu, il s’est tue. Quand il s’est tue, j’ai pris la parole. on m’a dit tu es venu pour parler ?  Je lui ai dit non ! J’ai dit notre candidat a omis quelque chose. J’ai dit, les peuls vous êtes chez vous, je me suis retourné. Demandez à tous ceux qui étaient dans l’arc-en-ciel. Ils étaient tous là. Demandez à Bah Ousmane, il était là. Rougui Barry paix à son âme, elle est décédé; Kassory… On n’était tous là. Je me suis levé et j’ai dit ça. C’est pour vous dire que je suis aux antipodes de tout ce qui peuvent diviser ce pays.. »
Libreopinionguinee : À cette époque là, vous aviez considéré que le candidat du RPG a commis une faute ?
Lansana Kouyate : « Oui, c’était une faute. Une faute  qu’il ne fallait pas commettre »
L’intégralité de cet interview à retrouver ci-dessous en vidéo
Une réalisation de Macka Balde depuis Paris pour libreopinionguinee.com et la radio libre opinion Rlo
Tel : +33601064916
E-mail libreopinionguinee@gmail.com

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here