A LA UNEFait divers

La police met le grappin sur trois braqueurs de clients de banques, à Conakry

Au commissariat central de Gbessia, la police a présenté ce vendredi, 27 novembre, trois présumés braqueurs des clients de plusieurs banques de la capitale Conakry. Ces hommes, dirigés par Emeka Mamadou, ont, selon les agents de la police, un mode opératoire nigérian.

« C’est une situation qui inquiète les citoyens dans la ville de Conakry. Vous voyez les trois individus qui sont derrière vous, ce sont des spécialistes. Ils vont dans les banques, les citoyens qui viennent prendre les gros montants, ils les suivent. Dès que l’intéressé gare quelque part, ils ont des armes blanches, ils défoncent la porte de l’intéressé pour prendre l’argent », dit Mohamed Elmi Bangoura, commissaire de police au commissariat central de Gbessia. Revenant ensuite sur les stratégies qui ont été mises en place pour mettre le grappin sur ces présumés agresseurs

« Hier, dans l’après-midi, on a reçu une information avec un monsieur qui a été victime. La première fois, on lui a retiré 34 millions. La deuxième fois, 10 millions avec le même mode d’opération. Il est venu se confier à nous, on a monté une équipe. On n’est partis vers l’Ecobank de Dixinn avec ses hommes. Ils ont pris l’argent que vous voyez derrière moi pour mettre dans la voiture. Dès qu’ils ont bougé, ces individus-là ont pris leurs motos, ils ont poursuivi le monsieur jusqu’au niveau de Dabondy. On était là, on surveillait. Ensuite, on a dit au monsieur de garer le véhicule, il a garé et il est descendu. Donc, ces gens-là sont venus. En volant offenser la porte de la voiture pour prendre l’argent, on a agi. C’est comme ça qu’ils ont été arrêtés. Leur mode opératoire, c’est un système nigérian, a-t-il expliqué.

Devant les médias, le chef de l’équipe, Eméka Mamadou a reconnu les faits, contrairement à ses deux autres amis qui ont rejeté catégoriquement les accusations.

« On m’a envoyé ici parce qu’ils disent que c’est nous qui suivons les gens pour prendre leur argent. C’est vrai ce qu’ils disent. Si une personne prend l’argent à la banque, on la suit pour prendre son argent. J’ai fait ça 5 fois…», a-t-il affirmé.

Les agents de la police affirment avoir saisi plusieurs objets dont des documents de voyage, des armes blanches, des sacs vides, de la drogue, au domicile du Nigérian.

Mediaguinee 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page