La marche des femmes de l’opposition est prévue jeudi

Après les hommes, se sont les femmes de l’opposition républicaine qui vont marcher, pour dénoncer les morts morts et les blessés par balles, lors des manifestations. L’annonce a été faite ce vendredi 26 octobre, au QG de l’UFDG. Au sortir de la plénière des femmes de l’opposition républicaine, c’est la présidente du conseil national des femmes du Bloc Libéral qui a fait part des décisions.

« Nous avons planifié des actions à savoir, une marche le jeudi, qui va commencer du rond-point de Donka, jusque devant le ministère de la sécurité, pour dire au ministre de la sécurité et de la protection civile, d’arrêter de tuer nos enfants et d’arrêter aussi de défendre ses hommes sans justice », a déclaré Seni Tonamou.

Ces femmes comptent aussi adresser des courriers à la première dame de la république, pour faire appel à son instinct de mère. Et aux Chefs religieux pour attirer l’attention du gouvernement.

Ces femmes de l’opposition ont également condamné la « tentative d’assassinat » du chef de file de l’opposition.

Laïla Bah

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here