Site d'information Général sur la Guinée et le Monde

La jeunesse de l’UFDG à Cellou Dalein : « Nous voulons la reprise des manifestations »

En marge de l’assemblée générale virtuelle de son parti ce samedi, 26 juin 2021, l’opposant Cellou Dalein Diallo, le leader de l’UFDG (union des forces démocratiques de Guinée), a été interpellé par la jeunesse de sa formation politique. Par la voix de son président, Mohemad Bakary Keïta, le comité nationale des jeunes de l’UFDG a demandé une « reprise des manifestations politiques » dans en Guinée. Ils estiment qu’au stade où en est la « confiscation des libertés » et « l’injustice » dans le pays, battre le pavé et croiser le fer avec le pouvoir est désormais la solution. Et, ils réclament une date à Cellou Dalein Diallo pour investir les rues pour ramener à la raison « les usurpateurs du pouvoir (le régime d’Alpha Condé) » en Guinée.

« Aujourd’hui je prends la parole pour simplement procéder à un compte rendu de la réunion du comité national des jeunes de l’UFDG… Le jeudi 24 juin, nous nous sommes retrouvés de 16 heures à 17 heures30’…Tous les fédéraux du Grand Conakry étaient là. Monsieur le président (Cellou Dalein Diallo), le comité national des jeunes, au nom de l’ensemble des jeunes du parti, m’a demandé de vous dire qu’ils veulent que les manifestations politiques de l’UFDG reprennent. Nous voulons la reprise des manifestations politiques. C’est un droit qui nous a été conféré par les lois de la république et nous ne devons pas renoncer à cela, puisque vous voyez les gens (allusion faite au président Alpha Condé) se bomber le torche du côté de Boké en disant qu’ils maitrisent tout dans ce pays, bien qu’ils savent que les droits de nombreux guinéens sont confisqués. Monsieur le président, nous avons des détenus politiques qui appartiennent à la plus grande hiérarchie du parti. Nous avons aussi des militants qui sont emprisonnés. Monsieur le président, vous savez que vous-mêmes, depuis quelques mois, vous n’êtes permis de sortir du pays. Vous savez que le siège et le quartier général du parti sont fermés illégalement. Les jeunes du parti, à tous les niveaux, souhaitent la reprise des manifestations politiques », a déclaré Mohamed Bakary Keïta.

Libreopinionguinee avec Guineematin.com

par Taboola

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.