A LA UNESPORT

KPC flingue: «La ligue guinéenne de football professionnel est une coquille vide »

Le président du club triple champion d’Afrique, Hafia FC n’a pas été du tout tendre a l’égard de la ligue guinéenne de football professionnel. Kerfalla Person Camara ”KPC, qui remet en cause la crédibilité et l’indépendance de l’instance, dit haut et fort que celle-ci est une coquille vide au regard de la gestion qu’il juge «non-transparente».

«La ligue guinéenne de football professionnel est une coquille vide. Vous ne pouvez pas dire que la ligue est une structure qui décide du développement du football guinéen aujourd’hui. Ce ne sont pas eux qui choisissent les arbitres et un certain nombre de choses. S’agissant de l’octroi des licences pour laquelle j’ai démissionné, j’ai demandé que la gestion de la licence soit remise par la feguifoot à la ligue…Ils l’ont fait comprendre, il l’ont interprété pour dire que moi je veux jouer le rôle de la fédération et que la CAF n’interdit pas. Non, c’est parce que des rumeurs couraient que quand certains clubs avaient 33 ou 35 licences, d’autres avaient 50 ou 70 licences. Et c’est une façon de créer la clarté dans la chose commune qui nous appartient à tous », a-t-il indiqué.

Pour une gestion saine et responsable, l’ancien président démissionnaire de la ligue guinéenne de football professionnel estime que les statuts de l’instance doivent être modifiés.

« Je n’aime pas ce qui se passe, je veux que la ligue soit indépendante, les statuts soient modifiés par tous ceux qui doivent décider pour qu’on lui donne un pouvoir comme ça se fait partout ailleurs. La fédération est l’organe dirigeante du football, je n’en disconviens pas, mais je veux qu’elle ait le pouvoir de sanctionner un arbitre, de participer au choix des arbitres et que ces mêmes arbitres soient mis dans des conditions qui leur permettent de décider sereinement et qu’il n’aient pas besoin de se faire corrompre », a-t-il conclu.

Mosaiqueguinee

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page