Kindia : des affrontements entre forces de l’ordre et militants de l’UFDG

La tension est montée d’un cran à Kindia. Les forces de l’ordre et les militants de l’opposition se sont affrontés à coup de gaz lacrymogène et de cailloux. Cette tension fait suite à l’élection du maire de la commune urbaine de Kindia, prévu ce lundi 15 octobre. Très tôt le lundi matin, les militants de l’opposition et de la mouvance se sont retrouvés devant la mairie de Kindia. Pour des raisons sécuritaires, la cérémonie d’installation du conseil communal a d’abord été reporté.

Par la suite, les 41 conseillers ont rallier le bloc administratif, pour procéder au vote et à l’élection du maire. Après des heures d’entretient, les conseillers élus de l’UFDG, ont boudé la salle. A leur sortie, ils se sont adressés à leurs militants qui ont tout de suite répondu par des jets de pierres.

S’en est suivi des affrontements entre militants et forces de l’ordre. Plusieurs personnes ont été arrêtées dans la foulée. On dénombre également des blessés.

La ville de Kindia est sous haute tension.

Sorel Yansané

0 Partages

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here