Le verdict est tombé ce mardi, 07 mai 2019, dans le dossier ministère public contre sept opposants à une modification de la Constitution à Kindia. Le tribunal de correctionnel a déclaré coupable les 7 membres du Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC) pour les condamner à 3 mois de prison ferme, a appris Guineematin.com à travers un de ses reporters. Les 7 opposants à une nouvelle Constitution ont été condamnés à 3 mois de prison ferme et à une amende de 500 mille francs guinéens. Les 7 compagnons d’infortune dans ce dossier politico-judiciaire ont pour nom : Thierno Mamadou Diallo, Amadou Soumah, Mamadou Cellou Diallo, Mohamed Keita, Mohamed Camara, Boubacar Barry et Mohamed Sylla. Ils étaient poursuivis pour entrave au droit de manifester et trouble à l’ordre public. Leur arrestation a eu lieu en marge de la visite du président Alpha Condé à Kindia, le samedi 04 mai dernier. Alors que les partisans d’une modification de la Constitution en faveur d’Alpha Condé faisaient la fête au stade Fodé Fissa de Kindia, les opposants à cette théorie étaient pourchassés à travers la ville.

Il reste à savoir si la mise en branle de la machine judiciaire aura raison de la détermination du FNDC à continuer le combat.

Guineematin

Comments

comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here