Kassory Fofana aux syndicalistes : « Aucun pays ne se développe dans la pagaille »

Au cours de la signature de la convention collective professionnelle pour le secteur de l’hôtellerie et de la restauration en république de Guinée tenue ce mercredi, 25 juillet 2018 à Conakry, le Premier ministre Dr Kassory Fofana a profité de cette situation pour s’exprimer sur la grève illimitée de l’inter central CNTG-USTG, qui paralyse maintenant le pays il y a de cela près d’un mois. Devant le patronat et les partenaires de la Guinée, Dr Kassory Fofana a invité les syndicalistes guinéens à se réformer. Nous vous présentons ici un extrait de sa déclaration. Lisez !

«… Aucun pays ne se développe comme ça. Nous voulons d’un syndicaliste apaisée à l’instar de ce qu’on connait en Europe. Notre pays a besoin de réforme y compris entre le gouvernement, le patronat et le syndicat. Nous voulons des syndicalistes qui participent au près du gouvernement, en relation avec le patronat à la création de la richesse. Nous ne pouvons pas poser de base, si nous restons dans le système anachronique syndicat-gouvernement. Ce n’est pas possible.  Il faut que la Guinée s’adapte à l’heure du temps. J’invite le monde syndical à se réformer. Il y aura l’appui du gouvernement dans cette réforme. Aucun pays ne se développe dans la pagaille.  Nous voulons des syndicalistes où tous les problèmes sont résolus au tour de la table. Le gouvernement, en ce qui le concerne, est résolu à créer des conditions de de sécurité dans ce pays, d’un environnement propice à l’investissement. Parce que, la plupart de nos compatriotes, notamment des jeunes n’ont pas accès au premier emploi.  Les syndicalistes doivent avoir cette compréhension, qu’on a un devoir de solidarité envers les plus faibles, les moins antis,  ceux qui n’ont rien, pour créer les mêmes conditions afin que des patrons soient encourager à créer les unités de productions pour résorber le déficit en terme d’emploi. Il est essentiel que le syndicaliste  soit réformé. Je souhaite que les syndicats, viennent avec des propositions concrètes au tour de la table pour l’amélioration des conditions de travail … mais, on n’a pas besoin de négocier avec les syndicalistes… »

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here