Kassory Fofana annonce : « Wa lou Akha kha wali ragnön (Laissez-le parachever son travail/chantier) »

Comme annoncé, Ibrahima Kassory Fofana, jusqu’à ce samedi président de GPT ainsi que Boubacar Bip Up Barry de l’UNR et Alpha Bafisher du PNR ont effectué le déplacement au siège du RPG-arc-en-ciel pour sceller la fusion de leurs formations respectives dans le parti présidentiel. Une démarche que l’actuel ministre d’Etat à la présidence en charge des investissements et du partenariat public-privé, place sous le signe du soutien et de l’appui aux actions du président Alpha Condé. Alpha Condé pour lequel Don Kass, comme l’appellent les intimes, n’a pas tari d’éloges à l’occasion de la cérémonie de fusion de ce samedi.

 Tout d’abord, dans son intervention de circonstance, Kassory Fofana présente la démarche de fusion comme un choix délibéré qu’il s’est par ailleurs attelé à justifier : « Nous avons décidé volontairement, conscients des enjeux du pays, conscients de tous les efforts que le Pr. Alpha Condé est en train de déployer pour faire de la Guinée, le pays émergent dans le concert de la sous-région, nous avons donc décidé, mes collègues ici présents et moi, d’accompagner son action, puisque c’est un  homme pressé. Il conduit la locomotive Guinée vers le progrès, nous joignons nos roues à cette locomotive pour accélérer le cours de l’histoire de la GuinéeC’est une approche volontariste qui n’a rien de circonstancielle ».

Il en a aussi profité pour apporter une précision au sujet de ses propres ambitions. Certes, admet-il, le pouvoir notamment celui de la présidence de la République, l’intéresse. Cependant, dit-il : « si je veux le pouvoir pour le bonheur du peuple de Guinée, je renonce au pouvoir pour laisser le Pr. Alpha Condé conduire ce pouvoir. (…) parce que l’énergie qu’il a, je ne l’ai pas, le sacrifice et le don de soi qu’il a, je ne les ai pas. Et ce n’est pas un langage diplomatique, c’est une réalité, les Guinéens comprendront ».

Poursuivant son allocution en faisant appel à l’histoire politique de la Guinée, Kassory Fofana attribue à chacun des trois principaux dirigeants que le pays a connus un mérite particulier. Selon lui, si Sekou Touré a été l’homme de la « souveraineté de la Guinée » et Lansana Conté, celui  de «  la démocratie et des libertés démocratiques », Alpha Condé est, à ses yeux, « le bâtisseur d’une économie guinéenne forte ». Pour le désormais, ex-leader du parti GPT, Alpha Condé est même le « champion de l’émergence économique de la Guinée »

A toutes ces qualités, le très probable futur premier ministre ajoute une dernière au sujet du président de la République : le sens de l’ouverture. « Le président Alpha Condé est ouvert, il n’y a pas de distinction entre militants d’origine et militants d’aujourd’hui, il veut construire une Guinée unie », conclut-il.

S’exprimant ensuite en langue nationale Soussou, comme une invite, il a lancé en direction de l’auditoire : « Wa lou Akha kha wali ragnön (Laissez-le parachever son travail/chantier) ». Un cri de ralliement qui est aussi le nom d’un mouvement de soutien au président de la République.

Ci-dessous en vidéo la déclaration de Ibrahima Kassory Fofana

Libreopinionguinee avec ledjely

0 Partages

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here