Un militaire posté, en poste dans une station-service, a été tué dans la nuit de dimanche à ce lundi 25 février 2019. Il a été retrouvé mort, d’un coup de poignard dans le ventre. L’acte s’est produit au quartier Bordo, commune urbaine de Kankan. La victime qui était en service au camp Soundjata Keïta de Kankan, répondait au nom de Sergent-chef Daniel Koh Onivogui. Il a été poignardé par des hommes armés, qui se sont ensuite emparés de son arme à feu.

Le jeune militaire âgée de 34 ans, mariée et père de trois enfants, a été retrouvé baignant dans son sang.

Les assaillants se sont ensuite introduits, dans la cabine des pompistes, en cassant les vitres d’une fenêtre. Ils ont emporté la somme de 5 millions 500 mille francs guinéens, selon le gérant de la station.

La victime a regagné sa dernière demeure dans la soirée du lundi.

Mamady

Comments

comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here