Site d'information Général sur la Guinée et le Monde

Kankan : un affrontement fait des blessés et des dégâts matériels importants à Tinti-Oulén

Les faits se sont déroulés dans la journée du mardi 1er Juin 2021. Un conflit domanial vieux de 3 ans a refait surface entre les citoyens du village de Bako-Fadou et Dabola, tous relevant de la commune rurale de Tinti-Oulén située à 22 kilomètres de la préfecture de Kankan. Le bilan de cet affrontement qui a éclaté entre ces deux camps fait état de plusieurs blessés et des dégâts matériels importants, rapporte la correspondante de Laguinee.info basée dans la région.

C’est la renaissance d’un problème domanial datant de 2018  entre Bako-Fadou et Dabola qui a vu jour ce mardi. L’affrontement entre les deux communautés qui se disputent un lopin de terre cultivable a fait quinze blessés  graves et des dégâts matériels importants des deux côtés. Adamadjan Condé fait partie des blessés du côté de Bako-Fadou. Il revient sur l’historique du conflit domanial qui oppose ces deux camps.
« Il y a des années, le verdict a été rendu par les autorités judiciaires. Nous sommes partis en compagnie des gendarmes pour limiter les propriétés, en donnant une partie du domaine à chaque camp. Il a été ordonné aux deux camps de ne pas franchir leurs domaines respectifs. Mais malheureusement, le camp d’en face a violé l’accord. Lorsqu’on est parti sur le terrain pour la dernière fois, on a trouvé les citoyens de Dabola en train de détruire nos riz. Quand on les a trouvés, ils étaient munis de gourdins, d’armes et de machettes. Ils nous ont dit de quitter leur domaine. C’est là que tout a éclaté. Leur objectif était de nous tuer. Moi personnellement, j’ai reçu un coup de machette au cou » a t-il indiqué.

Sona Traoré de Bako-Fadou dit avoir été tabassée également par les citoyens de Dabola. Elle raconte la scène qu’elle a vécue.« Ce matin, c’est mon frère qui était parti faire le ménage au champ. Arrivé sur place, il a vu des citoyens de Dabola. Ces derniers se sont attaqués à lui. Nous, on était proche du champ. Quand nous sommes arrivés, on a constaté qu’il était blessé. On a essayé de rentrer au village. Et, c’est en cours de route que quelqu’un est venu me frapper avec la machette. Donc, j’ai également été blessée à coup de machette» a-t-elle témoigné.

Nantenen Camara est de Dabola. Selon elle, cet affrontement a été orchestré par les femmes de Bako-Fadou.« Cette affaire a débuté il y a 3 ans. Si vous voyez les femmes de Dabola en colère aujourd’hui, c’est parce que chaque fois que nos hommes vont là-bas, les femmes de Bako s’attaquent à eux. Pourtant, les documents prouvent que le domaine nous appartient. Les femmes de Bako se sont attaquées à nos hommes à 3 reprises à trois reprises. Cette fois encore, elles ont récidivé », accuse-t-elle.Contacté par Laguinee.info, le maire de Tinti-Oulén, Mory Kallo Bérété dit ne pas en savoir trop. Aux dernières nouvelles, les blessés graves des deux côtés ont été transportés à l’hôpital régional de Kankan pour des soins.

Libreopinionguinee avec Laguinee.info

 

par Taboola

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.