Nos ne sommes ni à la CAN 2019, ni dans une équipe africaine. Mais tout comme. Parce qu’au cœur de l’agitation qui émaillé le vendredi 5 juillet l’université Julius N’yéréré de Kankan, il y avait également des questions de bourse. Exigeant le versement de cette dernière, les étudiants, très tôt le matin, ont bloqué les issues menant à l’enceinte du campus, empêchant du coup son accès.

En conséquence, les départements étaient fermés, tout comme le rectorat. Sentant la colère estudiantine,   les enseignants et les responsables qui s’étaient déplacés ont du rebrousser le chemin. Dans les environs, la tension et la fermeté étaient telles que même les citoyens ordinaires étaient obligés de contourner pour aller vaquer à leurs occupations.

Sollicités par nos soins, aucun responsable n’a voulu commenter les événements.

A préciser que depuis 3 mois, les étudiants n’ont pas perçu leurs pécules. Or, nombreux, parmi eux ne vivent que de cette bourse.

LEDJELY

Comments

comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here