Kankan : Des affrontements violents signalés dans deux districts de Batè Nafadji

Dans l’après-midi du dimanche 20 mai, au moment où se tenait le marché hebdomadaire de Madina, des affrontements violents avec des armes à feu ont éclaté entre des habitants des districts de Madina et de Moussaya (Sous-préfectures de Batè Nafadji). Une personne aurait trouvé la mort et 6 blessés selon les services sanitaires.

Selon des citoyens rencontrés par notre rédaction, ces affrontements ont déclenché suite à une information afférant que des citoyens de Moussaya viendront attaquer le village voisin (Madina), séparé par une rivière à cause d’un litige qui dure depuis près de 3 ans. Comme le témoigne Sidiki Keita: « Moi j’étais entrain de réparer ma case, soudain on est venu m’informer que les gens de Moussaya ont dit qu’il n’ y aura pas de marché hebdomadaire aujourd’hui. J’ai cru aux rumeurs d’abord. Puis je me suis rendu au marché. Pendant ce temps, ils avaient caché leurs armes et après nous avoir encerclé, ils ont tiré sur nous à bout portant avec les armes. Ainsi, nous avons fui puisque nous n’avions que des cailloux. Voulant me cacher, un jeune armé d’un fusil de fabrication locale m’a tiré dessus quatre fois. J’ai reçu trois balles dans les bras et une dans la cuisse. » a-t-il déclaré

Après avoir visité les blessés à l’hôpital régional, le gouverneur de la région Gl Elhadj Mohamed Gharé a convoqué une réunion d’urgence sur la situation. Quant au nombre de blessés, Dr Dalassou Koïvogui chef service urgence de cet hôpital indique qu’ »il y’a 6 blessés dans son service parmi eux deux ayant reçu des balles dans le ventre et dans le Thorax.》

Pour les causes réelles, un conflit domanial entre deux personnes serait la source de ces dissensions. À l’époque, plus d’une centaine de cases ont été brûlées. C’est donc ce lundi 21 mai que l’audience suspendue par la cour d’appel devrait reprendre d’où très certainement la cause de cet antagonisme du dimanche.

Ce matin, une source autoritaire a déclaré à notre micro qu’une personne de Madina aurait été tuée: « Sidiki m’a appelé ce matin me disant que quelqu’un de Moussaya l’aurait appelé de venir récupérer le corps d’un de leurs chiens. Faisant référence à une personne. »

Nous y reviendrons

Kalenews

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here