C’est une journée mémorable pour l’administration judiciaire de notre pays. Pendant 2 ans, ces jeunes ont porté les titres d’auditeurs de justice et d’élèves greffiers. Ce vendredi 23 mars 2018, ils prêtent serment  et reçoivent officiellement leur brevet de magistrats et de greffiers. Une cérémonie  solennelle de grande portée dans  la vie d’un professionnel de droit.

Ces 47 nouveaux magistrats et 49 nouveaux greffiers attendent d’être mutés prochainement dans les différentes juridictions avec pour objectif de rapprocher davantage la justice des justiciables. Des nouveaux promus plus que jamais engagés à servir leur corps dans la loyauté et l’impartialité.

Au delà de leur politique de rajeunissement d’un personnel vieillissant, les autorités guinéennes sont dans la dynamique  de ramener le ratio magistrats /habitants à un taux acceptable.

Ces jeunes magistrats et greffiers entrent en fonction à un moment où la qualification de notre appareil judiciaire est au cœur de toutes les attentes.

Cette remise a été rehaussée par la présence du ministre d’état en charge de la justice, Maitre Cheick Sako, ministre conseiller à la présidence chargé des institutions et d’éminentes personnalités du monde judiciaire.

Comments

comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here