Journée ville morte : la police nationale dresse le bilan

La journée ville morte organisée par l’opposition républicaine ce lundi, 14 mai 2018, s’est bien passée dans l’ensemble. C’est du moins ce qu’a confié à notre rédaction, le porte-parole du ministère de la Sécurité et de la Protection Civile, Boubacar Kassé.

«Il n’y a pas eu de dispositif particulier, mais on était aux aguets. Il y a eu des barricades sur la route le prince, notamment à Hamdallaye, Bambeto et autres. Aucune velléité manifeste n’a été signalée. Tout s’est bien passé», affirme-t-il

Cette journée ville morte fait suite à la suspension de la participation de l’opposition républicaine aux travaux du comité de suivi de l’accord du 12 octobre.

Mosaïqueguinee 

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here