Journée ville morte : la police nationale dresse le bilan

La journée ville morte organisée par l’opposition républicaine ce lundi, 14 mai 2018, s’est bien passée dans l’ensemble. C’est du moins ce qu’a confié à notre rédaction, le porte-parole du ministère de la Sécurité et de la Protection Civile, Boubacar Kassé.

«Il n’y a pas eu de dispositif particulier, mais on était aux aguets. Il y a eu des barricades sur la route le prince, notamment à Hamdallaye, Bambeto et autres. Aucune velléité manifeste n’a été signalée. Tout s’est bien passé», affirme-t-il

Cette journée ville morte fait suite à la suspension de la participation de l’opposition républicaine aux travaux du comité de suivi de l’accord du 12 octobre.

Mosaïqueguinee 

0 Partages

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here