Installation des élus à Mamou :le parti UFDG de Cellou Dalein rafle dans les communes rurales (listes)

Cellou Dalein Diallo au siège de l’ufdg

Le processus d’installation des élus locaux se poursuit à Mamou. Sur les 12 communes rurales installées déjà, l’UFDG s’est accaparée de la part de lion sans partage. Quant au RPG, ce parti au pouvoir se contente d’une seule commune rurale. Ce processus a fait sauter des verrous dans plusieurs communes où des personnes intouchables ont cédé leur fauteuil. D’autres parts, les pactes de cohabitation entre les familles qui ont été violés a-t-on constaté sur place.

  • Dans la commune rurale de Soya, c’est dans la famille des Gardiyabhè où sont issus les chefs pour le commandement. Quant aux imams, ils sont issus de la famille des Wouyabhè très religieux dans la localité. Elhadj Mamadou Billo Bah de l’UFDG issu de la famille des Wouyabhè a été élu maire avec 14 voix sur 23. La chefferie quitte ainsi la famille des Gardiyabhè.
  • Dans la commune rurale de Dounet, c’est Thierno Bemba Diallo de l’UFDG qui a été élu maire avec 22 voix sur 23.
  • Dans la commune rurale de Timbo c’est Bonata Cheick de l’UFDG qui a été élu maire.
  • Dans la commune rurale de Konkouré c’est Souleymane N’diaye de l’UFDG qui a été élu maire avec 17 voix sur 17.
  • Dans la commune rurale de Bouliwel c’est Abdoulaye Barry de l’UFDG qui a été élu maire avec 21 voix sur 23. Les deux conseillers du RPG ont voté aux bulletins nuls.
  • Dans la commune rurale de Gongorè c’est Mamadou Diouldé Diallo (un des conseillers de l’UFDG) qui a été élu maire avec 7 voix sur 11 en lieu et place de Elhadj Ibrahima Diallo tête de liste de l’UFDG.
  • Dans la commune rurale de Tolo c’est Thierno Madjou Diallo, 60 ans, de l’UFDG qui a été élu maire avec 9 voix sur 11.
  • Dans la commune rurale de Poredaka c’est Thierno Macka Diallo de l’UFDG qui a été élu maire avec 23 voix sur 23.
  • Dans la commune rurale de Kegneko c’est Abdoulaye Camara de l’UFDG qui a été élu maire avec 11 voix sur 17.
  • Dans la commune rurale de Saramoussaya c’est Amadou Keïta du RPG arc-en-ciel qui a été élu maire avec 14 voix sur 23. Le candidat du parti au pouvoir qui n’avait que 6 sièges a bénéficié des alliances avec l’UFR (1 conseiller), le GPT (6 conseillers) et la voix d’un de l’UFDG qui avait 10 sièges.
  • Dans la commune rurale de Niagara c’est Alpha Aliou Diallo de l’UFDG qui a été élu maire avec 17 voix sur 17.
  • Dans la commune rurale de Teguereya c’est Alpha Mamoudou Barry de l’UFDG qui a été élu maire avec 6 voix sur 11.

L’installation des élus dans la commune rurale de Ourekaba a été reportée à une date ultérieure. Ce report s’explique par le manque d’entente entre les conseillers pour le choix du promu au poste de maire.

Source : Guineenews

0 Partages

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here