Warning: call_user_func_array() expects parameter 1 to be a valid callback, function '_wp_footnotes_kses_init' not found or invalid function name in /home/clients/d1995712c12572590d6567af0b283bd6/Libreopinion/wp-includes/class-wp-hook.php on line 307

Warning: call_user_func_array() expects parameter 1 to be a valid callback, function '_wp_footnotes_kses_init' not found or invalid function name in /home/clients/d1995712c12572590d6567af0b283bd6/Libreopinion/wp-includes/class-wp-hook.php on line 307
Insécurité routière : un véhicule de transport en commun en partance pour Labé attaqué à Tamagaly, plus de 7 millions gnf dérobés | Libre Opinion Guinée
Site d'information Général sur la Guinée et le Monde

Insécurité routière : un véhicule de transport en commun en partance pour Labé attaqué à Tamagaly, plus de 7 millions gnf dérobés

Dans la nuit du vendredi 1 à ce samedi 2 septembre 2023, c’est un véhicule de transport en commun en provenance de la capitale Conakry pour la préfecture de Labé qui a été ciblé par des quidams lourdement armés .Cette énième attaque a eu lieu à Tamagaly, dans la préfecture de Mamou. Même s’il n’y a pas eu de perte en vie humaine, ni de blessés mais une forte somme d’argent a été emportée. Trouvé ce matin à la gare routière de Kourala, à Labé, le chauffeur du véhicule attaqué est revenu sur la scène.

« Nous avons quitté Conakry hier nuit pour venir ici à Labé. Arrivé à Tamagaly en allant dans une localité appelée Kounkouré, on a aperçu un motard qui était derrière nous.  Mais j’ai forcé la situation pour qu’on puisse garer au niveau du village.  Quand j’ai garé mon véhicule, immédiatement, les malfrats m’ont demandé pourquoi je me suis arrêté au niveau de cette localité. Ils m’ont dit même si je gare au niveau de la gendarmerie, ils pourront nous attaquer. Ils étaient à bord d’une moto, chacun détenait une arme.  Ils m’ont intimé d’éteindre le véhicule. Ils ont tenté de conduire le véhicule dans la broussse, mais en vain. Après ils ont fait descendre tout le monde, les passagers et moi. Ils nous ont traînés dans la brousse. Ils ont retiré nos téléphones et plusieurs autres objets de valeur. Ils ont aussi retiré 4 millions dans le sac d’un premier passager et 2 millions avec une autre passagère.  Ils nous ont demandé nos codes Orange money et tous nos objets ont été emportés. Moi je détenais 300 mille ils ont pris ça aussi », a expliqué Mamadou Saliou Diallo.

Très attristé par cette nouvelle attaque, le chargé des conflits et négociations à la CNTG, version transport et mécanique générale a tiré à boulets rouges sur les autorités.

« Les autorités nous ont longtemps promis qu’elles vont mettre fin à ces attaques des coupeurs de route. Mais comme vous le constatez, cette promesse n’est que feu de paille. On est vraiment fatigué », martèle Mamadou Banks Camara

Libreopinionguinee avec Mediaguinee

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.